L'invité de 8h15, France info

Les scénarios de Valérie Rabault pour "préserver les retraites"

Invitée ce mardi matin de France Info, Valérie Rabault, la rapporteure générale du Budget à l'Assemblée a présenté les propositions des députés PS pour améliorer le plan d'économie de 50 milliards. Elles pourraient permettre d'éviter le gel des retraites et des prestations sociales et "bouger un peu" le point d'indice des fonctionnaires.  Valérie Rabault et le patron des députés PS, Bruno Le Roux, seront reçus cet après-midi par Manuel Valls.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

"L'idée est de dire on maintient les 50 milliards
d'économies"
et  "de préserver, de faire en sorte que les retraites
et les prestations sociales ne soient pas gelées
." Et pour cela, ce
que propose la rapporteure générale du Budget à l'Assemblée, en s'appuyant sur le travail des parlementaires socialistes, c'est de
"décaler à 2016 pour les très grandes entreprises " les mesures qui
les concernent dans le pacte de responsabilité.

"Sur des retraites qui sont à 800, 900 euros par mois, quand vous avez 200 euros d'essence ou de gasoil, une taxe d'habitation, des frais fixes, il est clair que le gel des petites retraites suscite des inquiétudes chez nos concitoyens" .

"Jusqu'à faire bouger un peu le point d'indice des fonctionnaires"

Valérie Rabault assure que "le compte est bon à l'intérieur d'une enveloppe de 50 milliards jusqu'en 2017 et c'est là-dessus qu'on se positionne ". Elle estime aussi qu'il est aussi possible, "dans un certain nombre de cas jusqu'à faire bouger un peu le point d'indice des fonctionnaires".

Et elle est optimiste sur l'accueil qui va être réservé par le Premier ministre à ces propositions : "Le gouvernement est en dialogue permanent avec le parlement
sinon il n'y aurait pas de réunion cet après-midi".

 

(©)