Cet article date de plus de huit ans.

Crimée : Moscou "teste" les Occidentaux assure Marie Mendras

écouter (5min)
Invitée ce vendredi de France Info, Marie Mendras, chercheuse au CNRS et au CERI, et spécialiste de la Russie, a commenté l'évolution de la situation en Crimée et notamment les mouvements autour des aéroports de Simféropol et de Sébastopol. Elle parle d'une "journée cruciale". Et explique que Moscou teste aussi bien la résistance du pouvoir de Kiev que la capacité de réaction des Européens et des Américains.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

"Vladimir Poutine cherche à semer le trouble dans cette
province d'Ukraine et à essayer de faire passer l'ingérence militaire russe pour
une aide au rétablissement de l'ordre.  Donc les Russes ont, semble-t-il, envoyé des
hommes, sans uniforme, sans insigne, pour prendre des bâtiments et prétendre
que ce sont des habitants de Crimée qui ont mené le jeu. On est dans une guerre
de propagande et de subversion. Et ce qui est absolument inacceptable, c'est de
reconnaître que les troupes russes auraient un droit à occuper des aéroports
ukrainiens
" explique Marie Mendras.

Et elle juge cette journée de vendredi "cruciale " car selon elle, "les autorités russes sont en train
de tester la capacité de résistance du nouveau gouvernement à Kiev. Et la
capacité de réaction des Européens et des Américains". 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.