Cet article date de plus de neuf ans.

Bruno Le Maire plaide pour un "changement radical"

écouter (5min)
Invité de France Info ce lundi matin, l'ancien ministre UMP veut que la France change de "modèle économique et social". Et il formule une série de propositions éloignées de la politique menée quand il était au gouvernement : "Au pouvoir on perd un peu de sa lucidité."
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

"L'urgence en France c'est de changer de modèle économique et
social. C'est que le président de la République prenne enfin conscience que le
modèle qu'il continue à défendre est un modèle qui ne marche plus, qui crée de
la pauvreté et des inégalités, du chômage et ne permet pas à la France de s'en
sortir"
affirme Bruno Le Maire.

Et il pourfend l'augmentation de la dépense publique, des allocations, de la dépense sociale, "et pour financer tout cela l'augmentation des impôts, des taxes, des charges sur les entreprises, on reste dans ce même vieux modèle que lequel nous vivons depuis trente ans qui est un modèle en faillite".

"Si l'opposition peut servir à quelque chose..."

L'ancien ministre UMP demande donc un "changement radical d'orientation" politique qui passe notamment par la réduction de la dépense publique, l'allègement des charges et une production haut de gamme de qualité.

Mais pourquoi a-t-il attendu d'être dans l'opposition pour proposer de baisser les impôts? "Si l'opposition peut servir à quelque chose, c'est de reprendre contact avec les Français et de retrouver un peu de lucidité " répond Bruno Le Maire.

Enfin l'ancien ministre "condamne " et "condamne même fermement ces actions. Je pense qu'il y a d'autres moyens de se faire entendre. Dégrader le bien public, s'en prendre aux  portiques ou à n'importe quel bien public, ça n'est pas acceptable."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.