L'invité de 19h15, France info

Père Pedro: "La pauvreté n'est pas une fatalité, on peut la vaincre et nous l'avons vaincue"

Le père Pedro est arrivé en 1970 à Madagascar, il a œuvré auprès des plus démunis. Il raconte son combat et celui de son association Akamasaoa.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Le père Pedro, dit le "prophète des bidonvilles". © PHOTOPQR/LE PARISIEN/ARNAUD JOURNOIS)

Le père Pedro présente dans un livre écrit avec Pierre Lunel, le travail de son association Akamasoa depuis 25 ans à Madagascar auprès des plus démunis. Akamasoa, rêves d'enfants (Editions du Rocher), retrace en image cette extraordinaire aventure humaine.

Akamasoa c'est une histoire collective. Le père Pedro a su mobiliser de nombreuses personnes sur place pour sortir les populations de la misère, notamment celles qu'il a rencontrées sur la décharge d'Antananarivo, lorsqu'il est arrivé à Madagascar.

"Personne ne s'occupait de ces frères pauvres. Alors, nous on a dit, au lieu de pleurer, au lieu de mourir, mettons-nous debout par le travail, par l'école et par la discipline "

Il poursuit: "La pauvreté n'est pas une fatalité, on peut la vaincre et nous l'avons vaincue...mais pas toute la guerre! "

Pour soutenir l'action du père Pedro, rendez-vous sur son site internet: www.perepedro.com

(Le père Pedro, dit le "prophète des bidonvilles". © PHOTOPQR/LE PARISIEN/ARNAUD JOURNOIS)