Cet article date de plus de huit ans.

Me Bruno Lorit (avocat du neveu de Vincent Lambert) : "Toutes les conditions étaient réunies pour appliquer la loi Leonetti"

écouter (5min)
Le tribunal de Châlon-sur-Saône s'est prononcé aujourd'hui pour le maintien de Vincent Lambert en vie. Une décision qui, selon Bruno Lorit, avocat de son neveu ne respecte pas la loi Leonetti. Alors qu'il était encore en bonne santé, Vincent Lambert avait, en effet, fait part à sa famille de son refus de tout acharnement thérapeutique. Il n'y a cependant aucune trace écrite de cette volonté.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Pour l'épouse et le neveu de Vincent Lambert, la décision du tribunal administratif de Châlons-sur-Saône sonne comme un échec. L'alimentation et l'hydratation de Vincent Lambert devront en effet être maintenues. Selon Me Bruno Lorit, l'avocat de François Lambert, toutes les conditions étaient pourtant réunies pour appliquer la loi Leonetti.

Le tribunal a toutefois jugé que la volonté de Vincent Lambert, qui ne souhaitaient vraisemblablement pas subir d'acharnement thérapeutique, n'était pas un argument recevable. Vincent Lambert aurait également montré à l'équipe médicale une opposition comportementale laissant penser qu'il ne souhaitait plus vivre. Là encore, le tribunal a estimé qu'un doute subsistait quant à cette volonté. Un jugement qui va, d'après Bruno Loritn, à l'encontre de l'esprit de la loi Leonetti...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.