Mort de Jean-Luc Godard : qui est Rachel Khan, la touche-à-tout à qui il avait envoyé un dernier projet de film ?

écouter (4min)

L’intrus de l’actu donne chaque soir un coup de projecteur sur une personnalité qui aurait pu passer sous les radars de l’actualité.

Article rédigé par
Bérengère Bonte - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 4 min.
La juriste, écrivaine et actrice Rachel Khan assiste à une séance de la réunion annuelle d'été du Medef "La Ref", le 26 août 2021 à l'hippodrome de Longchamp à Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)

Vous connaissez peut-être Rachel Khan comme éditorialiste, révélée dans le débat public par ses prises de position pro-universaliste et anti-communautariste. Vous la connaissez peut-être par ses livres, le dernier Racée primé en 2021. Est-ce l'essayiste, la juriste ou l'actrice qui révèle publiquement, quelques heures après sa mort, ce projet de film avec Jean-Luc Godard ? Entre deux analyses de la contre-offensive ukrainienne sur LCI, elle poste en tout cas sur twitter, Instagram, Facebook : "Nous avions un projet de film ensemble, un rôle dont j'étais très honorée. une histoire encore, pied de nez au temps qui passe, grimace aussi à l'info jetable. Merci pour ce 'scénario'".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Rachel Khan (@rachel_khan88)

Le Scénario est le titre du projet qu'elle a reçu et qu'elle décrit comme "une création à lui seul". Elle m'a envoyé quelques pages en photo. Un carnet d’une vingtaine de pages, objet étonnant, qu'elle décrit de la façon suivante : "C'est un objet d'art ce Scénario qui est fait de collages, des mots de Jean-Luc Godard, de ses pensées et de ses peintures. Je pense que avec la sortie de Racée avec les questions que je pose sur les identités - que je pose peut-être après ce sont des interrogations sur l'art et la culture. Et c'est vrai que dans ce mouvement du monde qui nous fait être addict aux réseaux sociaux, aux chaines d'infos en continu, j'ai l'impression qu'il avait envie de raconter quelque chose parce que la page sur laquelle je suis sur son scénario, c'est vrai qu'il y  a marqué 'fake news' et 'chaines d'info'. Ça a du peut être l'interroger, le dérouter."

Des images du "Scénario" de Jean-Luc Godard envoyé à Rachel Khan. (RACHEL KHAN)

Des images du "Scénario" de Jean-Luc Godard envoyées à Rachel Khan. (RACHEL KHAN)

Des images du "Scénario" de Jean-Luc Godard envoyées à Rachel Khan. (RACHEL KHAN)

À plus de 90 ans, Godard citait en tout cas son nom dans une interview l'hiver 2021 à Mediapart, sans doute l'une des toutes dernières. Il citait aussi la militante anti-raciste Assa Traoré. Selon Rachel Khan, ce nom apparait d’ailleurs aussi dans le scénario alors qu’il sait les deux femmes en désaccord profond. La rencontre Khan-Godard aurait dû avoir lieu au printemps en Suisse. Elle en avait parlé avec son assistant Jean-Paul Battagia. Mais ça n'avait pas pu se faire, en raison, dit-elle, de la santé du réalisateur.

Les mille vies de Rachel Khan

Ce qui a peut-être plu à Jean-Luc Godard, c'est peut-être justement que, à 46 ans, Rachel Khan a déjà eu mille vies. La première commence avec beaucoup de culture. Du théâtre, de la danse et de la musique dès l'enfance. Il faut dire qu'elle nait à Tours d'une mère libraire, française juive ashkénaze et d'un père gambien, professeur d'anglais en université. Elle raconte qu'elle abandonne la danse classique à cause de sa couleur de peau et bascule vers le hip hop. Elle se lance aussi dans l'athlétisme : triple saut et sprint en compétition. Deuxième vie ! Elle montera plusieurs fois sur les podiums des championnats de France.

Elle fait aussi des études de droit à l'université d'Assas - DESS de droit humanitaire, droits de l'homme, et DEA de droit international. C’est d’ailleurs comme juriste que démarre sa vie politique, plutôt à gauche. Elle écrit des discours jusqu'à devenir conseillère culture de Jean-Paul Huchon, le président de la région Ile-de-France. Au fil des ans, on la retrouve de plus en plus sur les sujets de racisme et de laïcité. En politique, mais comme actrice aussi !

L'agent Dominique Besnehard lui dit un jour qu'il la verrait bien jouer. Encore une nouvelle vie. Les textes sont engagés. Sur la route, pièce d'Anne Voutey, évoque les violences policières dont sont victimes les personnes noires avec uniquement des actrices noires sur scène. Jean-Luc Godard la voit-il monter les marches à Cannes pour le documentaire Noir n'est pas mon métier en 2018 ? On ne le saura jamais.

Une pourfendeuse du "pas-de-vaguisme"

Politiquement son rapprochement avec la macronie en troublera plus d’un. En 2021 elle est membre du comité du choix des Mariannes, puis se voit confier un groupe de travail et un rapport sur l’immigration. Le trouble s'accroit encore au début de cette année 2022, quand Le Monde révèle qu'elle a déjeuné avec Marine Le Pen en avril 2018. Elle dément lui avoir donné "le moindre conseil politique", contrairement à ce que dit la candidate du Rassemblement national.

Pour Rachel Khan, ce qui a peut-être surtout séduit le fondateur de la Nouvelle Vague, c’est précisément le fait qu’elle n’ait pas peur d’en faire, de vagues… Elle se décrit elle-même en pourfendeuse du "pas-de-vaguisme". D'ailleurs, sur la double page du Scénario qu'il lui a consacrée, elle retient un mot parmi ceux écrits à côté de sa photo, le mot "Océan" !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.