Cet article date de plus de neuf ans.

Visite de Jean-Marc Ayrault aux Antilles: maintien de la défiscalisation

écouter
Dans un contexte social tendu et une conjoncture économique morose, Jean-Marc Ayrault a déclaré à Fort-de-France : "Je ne viens pas en père Nöel".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Les Guadeloupéens et les Martiniquais avaient massivement voté François Hollande lors des dernières présidentielles. Mais avec un taux de chômage qui dépasse 20%,  des prix de biens de consommation 8% plus élevés qu'en métropole et les violences aux personnes qui ont augmenté de 11% en Martinique et de 21% en Guadeloupe ; le Premier ministre est confronté à des populations qui oscillent entre colère, incompréhension et déception.

Les quelques annonces faites par le chef du gouvernement : maintien de la défiscalisation, expérimentation d'un crédit d'impôts aux entreprises et des moyens supplémentaires pour la sécurité, n'ont pas suffi à faire oublier l'interruption du RSA local mis en place par Fillon en 2009.

Cette femme rencontrée par Jean-Marc Ayrault résume le sentiment général:

C'est toujours les plus petits qui payent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.