L'interview politique, France info

Pécresse : "Les ragots de l'Elysée ne m'intéressent pas"

De retour du Kurdistan irakien, la députée UMP Valérie Pécresse a réagi avec indifférence au livre de Valérie Trierweiler. Et elle a contesté la décision de la France de "suspendre" à la livraison du premier Mistral à la Russie.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

 "Après ce que j'ai vu depuis trois jours, ce livre (de Trierweiler) m'est profondément indifférent. C'est assez triste dans un monde aussi troublé. Les ragots de l'Elysée ne m'intéressent pas " a affirmé Valérie Pécresse qui vient de passer trois jours au Kurdistan irakien avec François Fillon. L'Etat islamique "est une menace pour la civilisation " a-t-elle dit : "Il y a d'abord une urgence humanitaire. Nous devons mettre en place une cordée humanitaire pour permettre à tous les déplacés de survivre tant qu'ils ne pourront pas rentrer chez eux. Sur le plan militaire, il faut être très réaliste: nous devons nous engager dans une lutte internationale contre l'Etat islamique et cela passe par l'armement des forces kurdes de manière urgente".

Et Valérie Pécresse insiste encore : "Près de mille Français son partis combattre auprès de l'Etat islamique en Syrie et en Irak. Ce sujet concerne toute la France et tous les Français. Là maintenant."   Et Valérie Pécresse veut que François Hollande "convoque une conférence internationale sur l'Irak, qu'il soit président de la République".

Mistral :"L'impression d'une France qui cède à la pression de ses alliés"

Enfin la députée UMP conteste la décision française de suspendre la livraison des Mistral qui donne "l'impression d'une France qui cède à la pression de ses alliés. Là encore on attendrait de la France qu'elle soit leader au niveau européen d'une initiative pour mettre monsieur Porochenko et monsieur Poutine autour de la table et arriver à une solution".

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)