L'interview politique, France info

NKM porte-parole du candidat Sarkozy ? Fillon-Aubry à la télé, et le duel Mélenchon- Le Pen : toute l’actu politique en 3’

Nathalie Kusciusko-Morizet pourrait devenir la porte-parole de Nicolas Sarkozy en campagne. Duel technique entre François Fillon et Martine Aubry hier sur France 2. Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen continuent de se disputer l'électorat populaire.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Nathalie Kosciucko-Morizet, l'une des personnalités les plus populaires de la majorité, est pressentie pour devenir la porte-parole du Président-candidat. La ministre de l'Ecologie, dont le profil politique modéré peut plaire au-delà de l'électorat traditionnel de la droite, ne confirme pas, n'infirme pas non plus d'ailleurs. En tout cas, il y a eu et il y a encore des contacts en ce sens.

Jean-François Copé, lui, veut tenir un rôle de premier plan dans la campagne et monter en première ligne, histoire également de ne pas laisser François Fillon seul dans la lumière. Le patron de l'UMP, déçu par la prestation ratée d'Alain Juppé face à François Hollande, est prêt à débattre avec le candidat socialiste.

François Fillon contre Martine Aubry à la TV

Un duel courtois et très technique axé sur les questions économiques et la fiscalité. Méa culpa de François Fillon qui a estimé que des espérances avaient été déçues. Mais il a défendu avec vigueur le bilan du gouvernement et plaidé pour la poursuite des réformes avec Nicolas Sarkozy. "Ma conviction, c'est que, dans cette crise, les Français choisiront le plus solide" a-t-il dit.
Le Premier ministre est, par ailleurs, convaincu que Marine Le Pen pourra se présenter, le Conseil constitutionnel se prononcera dans quelques jours sur la requête du FN contestant la publicité des parrainages : "Madame Le Pen, aura ses parrainages je pense que c’est du bluff ; un système de parrainages anonymes, pour moi, c’est un recul c’est contraire à la transparence qui doit exister dans la vie politique".

Mélenchon-Le Pen, la passe d'armes se poursuit

Vous aviez le tête à tête, la tête et les jambes, la tête haute et les mains propres, vous allez adorer le Front contre Front. D'un extrême à l'autre.
Le Front de Gauche amplifie sa mobilisation anti-Le Pen.
Distribution de 8 millions de tracts pour dénoncer les mensonges du Front National, un argumentaire de 8 pages sur le net pour les militants, la sortie de deux livres qui décryptent le projet et la personnalité de Marine Le Pen, des réunions publiques, la première ce soir aux Lilas en Seine-St-Denis. Précisions du secrétaire national du Front de Gauche Alexis Corbière : "On a souvent constaté, c’est ce que Jean Luc Mélenchon appelle avec humour l’effet Dracula, quand on met la lumière d’un seul coup sur les vampires et bien ils disparaissent en fumée ; c’est un peu pareil avec le programme du Front national".

Jean-Luc Mélenchon en a marre d'entendre que les classes populaires sont pro-Le Pen et aimerait ne plus être le seul contradicteur de poids de Marine Le Pen dans cette campagne.
D'où cette confidence de l'un de ses proches :* "Certains ne sont pas mécontents de la voir à un niveau élevé, ça favorise le vote utile".

  • En tout cas, au FN, on reste de marbre. Jean-Luc Mélenchon et ses amis sont des bobos déconnectés des réalités selon l'équipe de Marine Le Pen.
    La candidate frontiste estime que son rival à l'autre bout de l'échiquier politique est en train de perdre ses nerfs : "Je conçois que M Mélenchon trépigne et use d’ailleurs de comportement d’une grande bassesse à mon égard parce qu’il voit que massivement la classe populaire lui tourne le dos".  

Un mot encore pour vous dire que le seul déplacement outre-mer de Marine Le Pen est prévu la semaine prochaine. Un aller-retour express à La Réunion, mardi et mercredi.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)