L'interview politique, France info

Marion Maréchal-Le Pen : "Nous sommes crédibilisés"

La tête de liste FN aux régionales en PACA, invitée de France Info ce jeudi, a commenté les sondages post-attentats qui montrent un FN en hausse. "Nous n'avons pas modifié notre discours au vu des circonstances" a affirmé la députée.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Invitée de France Info ce jeudi, Marion Maréchal-Le Pen a commenté les sondages donnant le Front national en hausse, après les attentats à Paris et à Saint-Denis. La tête de liste FN aux régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) s'est attachée à démontrer que le FN n'avait pas changé, que ces enquêtes d'opinion sur les élections régionales de décembre ne montraient "pas de rupture mais au contraire une dynamique" .  

"Nous n'avons pas modifié ou adapté notre discours au vu des circonstances, mais il faut admettre une chose. Qui est le parti alerte et se positionne contre l'islamisme ? Qui est le parti qui prône la tolérance zéro ? Qui est le parti qui défend la fermeture des frontières, c'est le Front national ?"

La députée FN boucle sa démonstration en ajoutant : "par effet mécanique évidemment et vu le principe de réalité, nous sommes crédibilisés, de fait."  

A LIRE AUSSI ►►►Régionales : Marine Le Pen largement en tête des intentions de vote dans le Nord

Par ailleurs, interrogée sur l'état d'urgence, Marion Maréchal-Le Pen a souhaité une prolongation. "Il va falloir vraisemblablement le prolonger de plusieurs mois encore après l’écoulement des trois mois que nous avons votés" .

A propos de l’appel de François Hollande à pavoiser la capitale de bannières bleu, blanc, rouge, Marion Maréchal-Le Pen approuve mais demande "des actes beaucoup plus forts, pour combler des carences sur la question migratoire et sur la lutte contre l’islamisme". 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)