L'interview politique, France info

Jean-Yves Le Drian juge possible "d'éradiquer Daech"

Sur France Info, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a affirmé ce jeudi que les "conditions sont en train de se réunir pour éradiquer Daech". "Les objectifs de la coalition sont que Mossoul et Raqqa tombent avant la fin de l'année", a précisé le ministre.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a estimé jeudi sur France Info que "les conditions sont en train de se réunir pour éradiquer Daech. Je le dis avec beaucoup de précaution mais pour la première fois, j'ai ce message un peu optimiste "."Je constate que Daech recule, et recule significativement. Depuis l'occupation par Daech de la Syrie et de l'Irak et depuis la tentative sur Bagdad en juin 2014, Daech a perdu entre 30 et 40 % de son territoire. C'est beaucoup ! ", a expliqué le ministre de la Défense.

Jean-Yves Le Drian a rappelé que l'objectif de la coalition est de faire tomber "Mossoul et Raqqa" avant la fin de l'année.

Emmanuel Macron "doit jouer collectif"

Interrogé sur Emmanuel Macron, qui a récemment lancé son mouvement "En Marche !", Jean-Yves Le Drian a conseillé au ministre de l'Economie de "jouer collectif "."La seule remarque que je pourrais faire, parce que je suis presque le doyen de ce conseil des ministres, c'est que la vie politique et en particulier lorsqu'on est membre d'un gouvernement, c'est un peu comme au football : il faut jouer collectif sinon on ne gagne pas ", a-t-il expliqué.

Le ministre de la Défense a rendu hommage à son collègue du gouvernement: "C'est un homme intelligent, qui a beaucoup d'enthousiasme" , ajoutant que c'était aussi "un homme qui aime bien être un peu iconoclaste ".

Hollande doit se "préparer au combat" de la présidentielle

Par ailleurs, Jean-Yves Le Drian a estimé que "François Hollande doit se préparer " au "combat " de la présidentielle en 2017. "La gauche doit se réunifier pour le faire ", a-t-il ajouté.

"Je souhaite qu'il se présente parce que c'est un homme d'Etat, de grand courage, c'est un homme de détermination dans une période extrêmement difficile. Il a su montrer sa capacité d'agir, sa capacité de décision. Quand je le rencontre lors des responsabilités qui sont les miennes, j'ai toujours rencontré un homme d'Etat capable de décider, d'agir avec beaucoup de détermination, un homme qui est reconnu et respecté dans le monde entier ."

Par ailleurs, le ministre de la Défense a soutenu le meeting "Hé, oh, la gauche" organisé par Stéphane Le Foll  le 25 avril en soutien à François Hollande : "Cette initiative est bonne ", a-t-il dit.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)