L'interview politique, France info

Jean-Marc Falcone (DGPN) envisage des "interpellations en nombre"

Invité ce vendredi matin de France Info, le directeur général de la police nationale, a assuré que les différences services français concernés travaillaient "tous ensemble", le contraire "serait inadmissible." De nouvelles interpellations pourraient avoir lieu en fonction de l'enquête.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

 "On travaille tous ensemble, on échange au quotidien. Il y a une vraie collaboration entre les services, personne ne joue personnel, ce serait inadmissible " a déclaré Jean-Marc Falcone. Et il regrette qu'au niveau européen, "ça ne marche pas assez, ce n'est pas assez poussé, pas assez intégré..."    Le directeur général de la police national a aussi confirmé qu'il y avait eu de nouvelles perquisitions hier, "comme on dit dans le métro, on ferme toutes les portes, on ouvre d'autres portes. On fera des interpellations encore en nombre si l'enquête permet d'identifier un certain nombre d'individus qui ont pu participer de près ou de loin à la préparation de ces attentats, ou des individus qui pourraient éventuellement perpétrer des attentats dans les jours ou les semaines à venir. C'est à redouter". La France n'est "pas à l'abri d'avoir sur (son) territoire d'autres équipes ou des équipes faisant partie de la première de vendredi soir".

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)