L'interview politique, France info

Jack Lang : "Love" interdit aux mineurs, un "risque de régression"

Invité de France Info ce jeudi, l'ancien ministre de la Culture a contesté la décision prise par le tribunal administratif de Paris concernant le film de Gaspard Noé qui représente selon lui "un risque de régression sur le plan des libertés artistiques, de la liberté de penser". Il a aussi commenté l'inauguration du nouveau canal de Suez.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Jack Lang était ce jeudi l'invité de France Info © MAXPPP)

 Pour l'ancien ministre de la Culture qu'est Jack Lang, l'interdiction aux moins de 18 ans du film Love décidée en raison de la "répétition " et de "l'importance dans le scénario " de scènes de sexe non simulées représenté "un risque de régression sur le plan des libertés artistiques, de la liberté de penser. J'avais naguère décidé de ramener à seize ans l'âge maximal d'interdiction pour des jeunes d'assister à des films au cinéma. Un recul s'est produit provoqué par un certain nombre de décisions d'autres gouvernements. Il faut faire attention. Quand on met le doigt dans l'engrenage de la restriction des libertés, de l'ordre moral, où est la frontière, où est la limite?"

A LIRE AUSSI  ►►► Provocations et poncifs à la chaîne pour "Love", le dernier film de Gaspar Noé

Canal de Suez : François Hollande "ne pouvait pas ne pas être présent"

Le président de l'Institut du monde arabe a accordé cette interview juste avant de partir avec François Hollande inaugurer la nouvelle voie du canal de Suez. Il a justifié la présence du président de la République en raison de l'histoire, le canal, une "passion française, une oeuvre franco-égyptienne" . Mais aussi en raison de "l'aspect lutte commune contre le terrorisme".  Même si "la France n'est absolument pas insensible à l'état de droit... "

Jack Lang qui en a profité pour rendre hommage à François Hollande : "On ne se rend pas toujours compte ici à Paris à quel point l'action menée par le président avec le ministre des Affaires étrangères assure à la France une présence économique, politique, culturelle..."

(Jack Lang était ce jeudi l'invité de France Info © MAXPPP)