L'interview politique, France info

Grèce : Cambadélis tacle Sarkozy, "l'excité du bocal"

Invité de France Info ce lundi matin, le premier secrétaire du PS a plaidé pour la recherche d'un compromis avec les Grecs pour éviter une "éviction en catimini". Et il a vivement critiqué le président des Républicains.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

"Si le non l'emporte, ce serait une erreur historique d'écraser le peuple grec" a déclaré dimanche Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie, appelant à "ne pas faire le traité de Versailles de la zone euro ". "C'est une formule excessive, parfois Macron en a " a réagi Jean-Christophe Cambadélis avant de s'en prendre au président des Républicains : "Attention à ne pas avoir qu'une vision économiste de la question européenne. Attention à ces déclarations à l'emporte-pièce, j'ai en tête les déclarations de Nicolas Sarkozy qui sont d'une violence vis-à-vis de la Grèce. Insupportable. Il s'est planté sur toute la ligne, l'excité du bocal qui nous a conduit à la situation  telle qu'elle est aujourd'hui " a déclaré Jean-Christophe Cambadélis. "Parce que c'est lui qui a refusé le référendum sur l'Europe proposé par Papandréou ( Premier ministre grec jusqu'en 2011) en son temps."

"Il y a la possibilité de négocier"

Sur le fond, le premier secrétaire du PS "préfère une solution avec un compromis plutôt qu'une éviction en catimini " car il estime que les Grecs n'ont pas voté contre l'Europe.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)