L'interview politique, France info

Economie : "On mettra tout ce qui ne va pas sur le Brexit", qui a "bon dos" (François Philippot)

Alors que les conséquences économiques du Brexit commence à se faire sentir, le vice-président du FN a estimé vendredi sur France Info qu’"on mettra tout ce qui ne va pas sur le Brexit", qui a "bon dos". Sur la qualification des Bleus pour la finale de l'Euro, Florian Philippot a jugé que l'équipe de France "porte haut(…) le drapeau de la France, mais il ne faut pas voir plus que ça".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Chute des Bourses, prévisions de PIB en baisse, valeurs bancaires en berne en Italie, panique immobilière en Angleterre, Florian Philippot, vice-président du Front national, a estimé vendredi sur France Info qu’"on mettra tout ce qui ne va pas sur le Brexit ", qui a "bon dos ". "J'ai bien compris que le Brexit aura bon dos. On mettra tout ce qui ne va pas sur le Brexit. On va nous expliquer en France que si le chômage augmente en France, ça sera à cause du Brexit et non pas la nullité de ce gouvernement ", a estimé le député européen.

"Les banques italiennes qui ont 360 milliards d'euros des créances douteuses et ça commence à se voir. Elles commencent à trembler, à vaciller et c'est probablement la grande crise qui nous attend. Elle nous viendra d'Italie. On va nous dire que c'est le Brexit. Ça n'a strictement rien à voir, ça existait bien avant mais on nous dira que c'est le Brexit ", a-t-il ajouté. Pour le vice-président du FN, la baisse de la Livre sterling après le Brexit est "une très bonne nouvelle". "Le FMI avait estimé que la Livre était surévaluée de 12 à 18 %. Donc si elle a perdu 10 % c'est une très bonne nouvelle pour l'économie britannique ", s'est-il réjoui. "On nous avait dit, il y a un chaos boursier, l'apocalypse boursière. Pas de bol, quatre séances plus tard la bourse de Londres remontait à ses plus hauts niveaux depuis août 2015", a-t-il expliqué. "Les tenants de la peur essayent des prophéties auto-réalisatrices ", a-t-il ajouté.

Florian Philippot a loué l'utilisation du référendum. "Je sais que la liberté est toujours préférable. Les Britanniques, dès qu'ils seront sortis de l'Union européenne, leurs lois seront souveraines ." Il aussi confirmé l'organisation d'un référendum si Marine Le Pen gagne la présidentielle 2017 : "Au bout de six mois. Nous l'avons dit depuis longtemps, sur notre appartenance à l'Union européenne, mais aussi sur d'autres grands sujets. On aura une pratique courante du référendum ", a précisé le vice-président du FN.

L’équipe de France "porte haut, fort, fièrement (…) le drapeau de la France, mais il ne faut pas voir plus que ça "

Florian Philippot s'est dit vendredi "très heureux " de la qualification de l'équipe de France pour la finale de l'Euro de football. Interrogé sur des déclarations de Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen disant leur peu d’intérêt pour le football, le député européen a déclaré que le FN" a toujours été derrière les Bleus" durant cette compétition "comme tous les Français ".

Pour autant il a dit se méfier de "l'excès d'idéologisation, de politisation du sport, de l'équipe de France ou des compétitions sportives ". "C'est d'abord une compétition sportive, c'est ensuite une équipe de France qui porte haut, fort, fièrement, et on en est très heureux, le maillot de l'équipe de France et donc effectivement le drapeau de la France, mais il ne faut pas voir plus que ça. D'autre se chargeront, vous verrez, de la récupération ", a estimé Florian Philippot. "Je préfère que cela aille mieux et que ça aille bien pour l'équipe de France que pour François Hollande. Je ne vois pas de lien entre François Hollande et l'équipe de France. Je ne vois pas le même talent en tout cas ", a-t-il ajouté.

Si Florian Philippot a dit se réjouir de ces moments de liesse autour de l'équipe de France, les Français ne sont pas dupes, selon lui : "Le peuple Français est suffisamment grand, mature pour faire la distinction. Heureusement, il sait passer du bon temps, s'amuser, se détendre, penser à autre chose. Ce qui malheureusement n'efface pas les problèmes mais je n'ai pas besoin de le dire aux Français pour qu'ils le sachent ", a-t-il ajouté.

L’équipe de France "porte haut, fort, fièrement (…) le drapeau de la France, mais il ne faut pas voir plus que ça "

Le chanteur Jean-Luc Lahaye a été invité par la mairie FN d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) à se produire le 13 juillet, pour la fête nationale. Pourtant en juin, le parti de Marine le Pen avait dénoncé la venue du chanteur dans la commune communiste de Champigny-sur-Marne, demandant l'annulation du concert "du papa chanteur pédopornographe". Pour Florian Philippot, vice-président du Front national, Jean-Luc Lahaye "a été condamné. Il a payé sa dette ."

"Est-ce qu'on est obligés de parler pendant cinq minutes de la programmation musicale d'une ville Front national ", a demandé le député européen. Florian Philippot a renvoyé vers des sujets qu'il juge plus importants : "Il se trouve qu'on a appris hier que l'Espagne et le Portugal étaient sous pression d'amendes possibles de l'Union européenne et cela me paraît beaucoup plus grave comme sujet. Moi je vous dis que les gens qui ont payé leurs dettes, ça ne me choque pas à partir du moment qu'ils ont payé leurs dettes ", a-t-il insisté.

Pour Florian Philippot,  la polémique autour de la venue de Jean-Luc Lahaye "n'a rien à voir ", par exemple, avec celle du rappeur Black M. Le FN avait critiqué sa participation aux cérémonies de la bataille de Verdun en mai dernier. Le concert avait été annulé. "A Verdun, on célébrait les 100 ans d'un massacre, d'une boucherie où 700.000 personnes ont été tués. On allait faire chanter quelqu'un qui crachait sur la France, son groupe avait eu des propos homophobes, antisémites. Ce n'était pas possible. Les indignations venaient à la base des anciens combattants. On peut tout mélanger. On peut faire croire que tout se vaut. On n'est pas sérieux quand on fait ça au bout d'un moment ", a estimé le conseiller régional Grand Est.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)