L'invité éco, France info

Yann LeCun, Facebook : "L’intelligence artificielle vit une révolution"

Le responsable de toute la recherche sur l'intelligence artificielle chez Facebook, Yann LeCun a estimé jeudi sur franceinfo que la révolution l'intelligence artificielle "attendue depuis une trentaine d’années est arrivée il y a cinq ou six ans".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le responsable de la recherche sur l\'intelligence artificielle chez Facebook, Yann LeCun sur le plateau de franceinfo, le 29 mars 2018.
Le responsable de la recherche sur l'intelligence artificielle chez Facebook, Yann LeCun sur le plateau de franceinfo, le 29 mars 2018. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Son travail est de diriger la recherche sur l'intelligence artificielle chez Facebook. Yann LeCun a expliqué jeudi 29 mars sur franceinfo que ce domaine vit "une révolution" alors qu'Emmanuel Macron a annoncé consacrer un milliard et demi d'euros d'ici la fin du quinquennat à l'intelligence artificielle après la remise du rapport Villani sur le sujet. Le réseau social est "totalement construit autour de ces technologies", a-t-il poursuivi.

franceinfo : Quelle est votre vie quotidienne ?

Yann LeCun : Facebook est totalement construit autour des technologies sur l’intelligence artificielle pour filtrer les informations, pour traduire d’une langue à une autre, pour sous-titrer des vidéos qu’on peut regarder silencieusement, et pour tout un tas d’applications qui ne sont pas apparentes afin de décider ce qu’on montre aux utilisateurs et de choisir les contenus qui seront susceptibles de les intéresser. Facebook peut vous montrer 3000 et 4000 pièces d’informations. Ces systèmes intelligents qui apprennent vos goûts en choisissent entre 100 et 150 par jour. C’est l’intelligence artificielle. 

Quand le chef de l’État parle de révolution. Est-ce qu’il a raison ?

C’est vrai. Une révolution est attendue depuis une trentaine d’années et elle arrivée il y a cinq ou six ans. Ces machines reconnaissent des objets dans des images, classent des photos, reconnaissent des actions dans des vidéos. Elles comprennent le texte et font des traductions avec une fidélité bien meilleure qu’avant. Aujourd’hui, quand on parle à son téléphone pour faire une recherche, notre voix est retranscrite en texte et ces systèmes-là utilisent ensuite des techniques appelées « deep learning » (apprentissage profond).

Le palier a été franchi récemment ?

Il a été franchi aux alentours de 2013. L’intérêt de la communauté scientifique et de l’industrie pour ces méthodes a décollé. Les taux d’erreur de reconnaissance d’image, de parole et de classification de texte se sont améliorés très rapidement. Cela s’améliore encore aujourd’hui et permet des applications concrètes comme la voiture autonome.

Le responsable de la recherche sur l\'intelligence artificielle chez Facebook, Yann LeCun sur le plateau de franceinfo, le 29 mars 2018.
Le responsable de la recherche sur l'intelligence artificielle chez Facebook, Yann LeCun sur le plateau de franceinfo, le 29 mars 2018. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)