L'interview éco, France info

Sophie Des Mazery (Finansol) : "La finance solidaire replace l’homme au cœur de l’économie"

Sophie des Mazery, directrice de Finansol, est venue expliquer à franceinfo lundi les raisons du succès de la "finance solidaire", où comment épargner tout en "participant à la cohésion sociale". 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Sophie Des Mazery est la directrice de Finansol. 
Sophie Des Mazery est la directrice de Finansol.  (RADIO FRANCE)

La finance solidaire affiche un franc succès avec une croissance en hausse en 2016, d'après le 15e baromètre annuel de Finansol, publié lundi 22 mai. Elle frôle presque 10 milliards d'euros d'épargne.

Sophie des Mazery, directrice de Finansol, a réagi à cette "belle progression de 15,5%" sur un an. Selon elle, ce succès s'explique par le fait de pouvoir "participer à une cohésion sociale" tout en épargnant. Cette finance solidaire a permis de créer ou consolider "49 000 emplois" en 2016.

franceinfo : Qu'est-ce que la finance solidaire ?

Sophie des Mazery : C'est un circuit de financement où l'on trouve, en France, 1 million d'épargnants. Grâce à l'encours généré, on va pouvoir financer des entreprises solidaires qui vont lutter contre le chômage ou le mal logement. Quand on épargne solidaire, on cherche une rentabilité sociale et financière. Toutes les banques ont au moins un produit d'épargne solidaire à proposer à leurs clients. Les entreprises solidaires sont des entreprises dont l'objectif principal est de répondre à un besoin de société très important. Les épargnants recherchent une rentabilité sociale pour participer à une cohésion sociale, le tout en épargnant.

Que ressort-il de ce 15e baromètre de la finance solidaire ?

Fin 2016, pratiquement 10 milliards d'euros ont été investis par les Français sur des produits d'épargne solidaire. C'est 1,3 milliards d'euros supplémentaires par rapport à l'an dernier. C'est une belle progression de 15,5 %. On compte aujourd'hui, 1 million d'épargnants solidaires alors qu'ils étaient 270 000 il y a une dizaine d'années.

À quoi cela sert concrètement cette finance solidaire ?

En 2016, 49 000 emplois ont été consolidés ou créés grâce au financement solidaire. Par exemple, à l'Avarap, un groupe d'entreprises d'insertion, créé en 1990, la grande majorité des 4 000 salariés est en parcours d'insertion. 5 500 personnes ont pu aussi être relogées grâce à l'épargne solidaire en 2016 grâce par exemple à Solidarités Nouvelles. L'épargne solidaire permet aussi de soutenir une centaine d'acteurs du développement économique.

Comment progresser et faire encore mieux ?

Tout produit d'épargne doit avoir une déclinaison solidaire. La loi a été votée en novembre 2016, il faut maintenant que le décret d'application soit publié pour que les clients des banques puissent faire demain un vrai livret de développement durable et solidaire pour soutenir des contrats d'assurance-vie solidaires.


Sophie Des Mazery (Finansol) : « La finance... par franceinfo

Sophie Des Mazery est la directrice de Finansol. 
Sophie Des Mazery est la directrice de Finansol.  (RADIO FRANCE)