L'interview éco, France info

Rodolphe Belmer (Eutelsat) : "La télévision par satellite reste notre principale activité"

Pour le directeur général de l'opérateur de satellites, la distribution de chaînes de télévision reste un axe majeur.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Rodolphe Belmer, le directeur général d’Eutelsat sur le plateau de franceinfo.
Rodolphe Belmer, le directeur général d’Eutelsat sur le plateau de franceinfo. (FRANCEINFO)

Ariane 5 s’apprête à lancer un nouveau satellite. Eutelsat 7C va distribuer des centaines de chaînes de télévision, en Afrique et au Moyen-Orient. Dans un paysage en plein bouleversement, la télévision "classique" a-t-elle encore un avenir ?  

Pour Rodolphe Belmer, la réponse est oui. Invité de franceinfo jeudi 20 juin, le directeur général d’Eutelsat constate que la télévision par satellite continue à se développer, surtout dans les pays émergents. La distribution de chaînes de télévision reste la principale source d’activité de l’opérateur. "Elle augmente, explique-t-il, même en chiffre d’affaires."  

Netflix et la télévision "vont cohabiter"  

La télévision à la carte se développe. Rien qu’en France, Netflix a plus de cinq millions d’abonnés. Mais pour Rodolphe Belmer, qui siège aussi au conseil d’administration du groupe américain, pas de quoi remettre en cause la télévision classique : "Une nouvelle forme de divertissement est en train de se développer", confirme-t-il, mais "les deux medias vont cohabiter pendant longtemps car ils ne remplissent pas les mêmes fonctions."  

Constellations de satellites : pas "pour un marché de masse"

Pour l’accès à internet, un nouveau système émerge : des constellations de satellites, à basse orbite. Plusieurs projets, comme StarLink et OneWeb, sont en concurrence. "La technologie existe", explique Rodolphe Belmer, qui doute en revanche du modèle économique, pour la fourniture d’accès à internet fixe : "Ces constellations seront assez adaptées pour certains usages, mais pas tellement pour apporter de l’internet aux foyers. Car pour recevoir le service d’une constellation (…) Il faut des antennes sophistiquées… et très chères. Ce n’est pas tout à fait adapté à un marché de masse." 

Rodolphe Belmer, le directeur général d’Eutelsat sur le plateau de franceinfo.
Rodolphe Belmer, le directeur général d’Eutelsat sur le plateau de franceinfo. (FRANCEINFO)