L'invité éco, France info

Prêt garanti par l’Etat : selon François Asselin, président de la CPME, les entreprises auront bien un délai supplémentaire pour rembourser.

L'organisation patronale réclamait un assouplissement des conditions de remboursement du PGE.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
François Asselin, président de la CPME, sur franceinfo, mercredi 28 octobre.
François Asselin, président de la CPME, sur franceinfo, mercredi 28 octobre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Jean Castex va prendre le relais du chef de l’Etat. Après Emmanuel Macron ce mercredi soir, le premier ministre doit défendre les nouvelles mesures sanitaires face au rebond épidémique. Invité éco de franceinfo, François Asselin, le président de la CPME le demande clairement : "S’il fallait fermer des pans entiers de notre économie, il faut que les mesures d’accompagnement soient à la hauteur de cette décision." François Asselin demande que l’Etat "élargisse la boîte à outils pour sortir les entreprises de cette période compliquée".  

"Le verrou de Bruxelles va se desserrer"  

Sur franceinfo, le président de la CPME annonce une mesure importante pour les 600 000 entreprises qui ont bénéficié d’un prêt garanti par l’État : selon lui, la Commission européenne a accepté "le décalage d’un an du remboursement du prêt garanti par l’État".

Aujourd’hui, les entreprises doivent commencer à rembourser au bout d’un an. Le gouvernement souhaite que ce délai passe à deux ans. François Asselin affirme que "ça va se faire" : "J’en ai eu la confirmation. Le verrou de Bruxelles va se desserrer. On va pouvoir élargir les règles prudentielles pour accorder un an de franchise supplémentaire aux entreprises. J’espère avoir l’annonce officielle mais je peux vous dire que c’est très bien parti"."

François Asselin, président de la CPME, sur franceinfo, mercredi 28 octobre.
François Asselin, président de la CPME, sur franceinfo, mercredi 28 octobre. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)