L'invité éco, France info

Parcs de loisirs : "La reprise est très encourageante", selon Dominique Thillaud (Parc Asterix et Futuroscope)

Le directeur général de la Compagnie des Alpes annonce des réservations en hausse, et des investissements. Depuis mars 2020, le groupe a perdu plus de 800 millions d'euros. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Dominique Thillaud, le directeur général de La Compagnie des Alpes, leur maison-mère du Futuroscope et du parc Astérix
Dominique Thillaud, le directeur général de La Compagnie des Alpes, leur maison-mère du Futuroscope et du parc Astérix (CAPTURE D'ÉCRAN)

Les parcs de loisirs commencent à rouvrir. C’est le cas du parc Asterix et du Futuroscope, deux des principaux sites français. Invité éco de franceinfo, Dominique Thillaud, le directeur général de La Compagnie des Alpes, leur maison-mère, assure que "la reprise est très encourageante".  

"Tous les hôtels du Parc Asterix sont complets pour les trois prochains week-ends", explique-t-il. Pour l’été prochain, le dirigeant espère "au moins la même fréquentation que l’année passée". "Et on espère faire mieux !", ajoute-t-il.    

Plus de 800 millions perdus… et des investissements maintenus  

La Compagnie des Alpes est aussi le leader mondial des domaines skiables. Les fermetures successives, des parcs de loisirs et des remontées mécaniques, ont pesé lourd pour le groupe, malgré les aides reçues : "Depuis le 15 mars 2020, plus de 800 millions", ont été perdus, dont 500 pour les activités de montagne, annonce Dominique Thillaud.  

Le groupe veut participer à la diversification des activités de montagne, et pas seulement en hiver : "Pouvoir monter en altitude le matin, faire du VTT électrique, déjeuner à tel endroit, puis faire une coupure ‘spa nature’, redescendre en tyrolienne, avoir un concert en plein air le soir", imagine le directeur général de la Compagnie des Alpes qui voit son groupe en "agrégateur" de ces activités.  

L'entreprise vient d’annoncer une augmentation de capital de 231 millions d’euros. "L’objectif est de reprendre la croissance de demain par les investissements d’aujourd’hui", explique Dominique Thillaud : "On pense par exemple avoir peut-être un parc aquatique, accolé au parc Asterix".

Dominique Thillaud, le directeur général de La Compagnie des Alpes, leur maison-mère du Futuroscope et du parc Astérix
Dominique Thillaud, le directeur général de La Compagnie des Alpes, leur maison-mère du Futuroscope et du parc Astérix (CAPTURE D'ÉCRAN)