Cet article date de plus de six ans.

Olivier Roussat (Bouygues Telecom) : "Pas de raison de changer nos tarifs"

écouter (70min)
L’opérateur a refusé l’offre de son concurrent Numericable-SFR. "Nous pouvons continuer seuls" dit son PDG Olivier Roussat. L’an dernier, l’opérateur a lancé une offensive sur les prix dans l’internet fixe. Il n’envisage ni de baisser davantage les tarifs, ni de les augmenter.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

L’homme d’affaires Patrick Drahi, propriétaire de Numéricable-SFR, a tenté de racheter Bouygues Telecom pour dix milliards d’euros. Bouygues a refusé. Ce refus est-il définitif ? Le PDG de l’opérateur, Olivier Roussat, ne répond pas directement :

"Nous repartons en croissance, nous avons un développement devant nous (…) Nous avons les moyens de rester seuls"

Pour se relancer, l’an dernier, Bouygues Telecom a baissé ses prix dans l’internet fixe, avec une offre ADSL à 20 euros environ. Il a regagné des clients. A-t-il l’intention de baisser davantage ces prix ou au contraire de les augmenter ? "Non" dit-il, "car pour 20 euros, nous gagnons notre vie (…) Nous n’avons pas de raison particulière d’aller changer ce tarif " .

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers L'invité éco

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.