L'invité éco, France info

Michaël Fribourg, PDG de Chargeurs : "Depuis un an, nous avons produit un demi-milliard de masques"

C’est un des plus vieux groupes industriels français. En un an, face à la pandémie, le groupe Chargeurs est devenu un des principaux producteurs de masques.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Michaël Fribourg, PDG de Chargeurs (11 février 2020). 
Michaël Fribourg, PDG de Chargeurs (11 février 2020).  (FRANCEINFO/ RADIOFRANCE)

"Depuis un an, nous avons produit plus d’un demi-milliard d’unités de masques, entre les masques utilisables une fois et les masques réutilisables", explique le PDG de Chargeurs, Michaël Fribourg, invité éco de franceinfo jeudi 11 février : "Quand nous avons constaté l’effondrement dans lequel la France se trouvait la France, comme d’autres pays, il y a un an, nous avons considéré que notre devoir d’industriel était de valoriser nos innovations pour répondre à ce besoin exceptionnel".  

Un segment d'avenir

Depuis, cette activité est devenue pérenne, à travers la filiale Lainière Santé. Le groupe, leader mondial dans la protection des matériaux ou encore le textile technique pour le luxe et la mode, se développe maintenant massivement dans cette nouvelle voie. Son chiffre d’affaires, l’an dernier, a atteint 820 millions d’euros.  

Mais cet ensemble est-il cohérent ? Oui, selon Michaël Fribourg, qui insiste sur la capacité d’innovation de son groupe : "Nos masques textiles embarquent trois brevets cumulés", explique-t-il, par exemple. Et cette production est-elle française ? "L’intégralité des textiles qui servent à produire nos masques est réalisée en France ", répond le dirigeant, qui souligne "un paradoxe " : " La France manquait de masques et pourtant elle est leader mondiale, par ses technologies (…) dans les textiles de haute filtration. C’est la raison pour laquelle, après, le monde entier nous a demandé nos technologies ".

Une confection française et européenne

Pour les masques réutilisables, le groupe Chargeurs a localisé la confection elle-même, "à moindre valeur ajoutée", dans d’autres pays d’Europe. Pour les masques chirurgicaux, cette confection a lieu en France : "Nous produisons chaque semaine plus de six millions de masques chirurgicaux et FFP2 ", explique Michaël Fribourg. Le dirigeant estime que son groupe a créé "des dizaines d’emplois ", "des emplois pour demain ", et de "la technologie durable ".   

Les masques réutilisables représentent toujours un coût important : environ 5,60 euros l’unité pour les produits du groupe Chargeurs. Mais, selon Michaël Fribourg, "les masques sont lavables beaucoup plus de fois qu’il y a un an. C’est de l’innovation technologique. Ces masques sont lavables de 20 à 50 fois. Le coût d’usage est passé de 80 centimes à 30 centimes par masque".

Michaël Fribourg, PDG de Chargeurs (11 février 2020). 
Michaël Fribourg, PDG de Chargeurs (11 février 2020).  (FRANCEINFO/ RADIOFRANCE)