L'invité éco, France info

Les inégalités sont "une bombe à retardement", selon Jean Tirole, prix Nobel d’économie

Jean Tirole, lauréat du prix Nobel d’économie en 2014, vient de remettre son rapport au président de la République, piloté avec Olivier Blanchard et une vingtaine d’autres économistes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean Tirole, prix Nobel d’économie en 2014, était l\'invité éco de franceinfo jeudi 24 juin.
Jean Tirole, prix Nobel d’économie en 2014, était l'invité éco de franceinfo jeudi 24 juin. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Comment réduire les inégalités ? Dans le rapport qu’il vient de remettre au chef de l’État, l’économiste Jean Tirole, lauréat du prix Nobel en 2014, livre à la fois un diagnostic et des propositions. Pour ce travail (disponible ici), Jean Tirole et Olivier Blanchard ont réuni une vingtaine d’économistes de haut niveau.  

Sur la question des inégalités, il pointe le problème des emplois, lorsque leur qualité se dégrade : "Les emplois ‘du milieu’ ont tendance à disparaître, avec l’intelligence artificielle, les robots, etc. On n’est en qu’au début", explique Jean Tirole.

Une éducation "très inégalitaire"

Pour l’économiste, la source de ces difficultés est l’inégalité des opportunités, des chances. Elle commence en France dès le début de la vie, avec l’éducation : "On a un système très inégalitaire."  Le lauréat du prix Nobel 2014 veut aussi insister sur la formation tout au long de la carrière, en utilisant la fiscalité.  

Faire toujours le même job pendant 40 ans, c’est très ennuyeux. On va essayer d’utiliser le bonus-malus pour faire en sorte que les entreprises forment leurs salariés.

Jean Tirole

sur franceinfo

Sur la question majeure du climat, l’économiste propose de renforcer la tarification du carbone. "Une taxe carbone est indispensable", estime-t-il, mais sous une forme différente, en "veillant à la justice sociale".  Pour l'économiste, "il faut redistribuer la taxe carbone aux plus démunis. Il suffit de faire un chèque énergie avec la taxe carbone pour que les gens les plus démunis y gagnent."

"Une urgence climatique énorme"

Le rapport piloté par Jean Tirole et Olivier Blanchard explore de nombreuses pistes. Mais face à la crise que nous traversons, va-t-il assez loin ? N’est-ce pas le moment de revoir de fond en comble notre système économique ? "Il faut d’abord résoudre les problèmes existentiels, répond l’économiste. Il y a une urgence climatique énorme. Si on n'agit pas, c’est très grave. Si on ne stabilise pas le système de retraite, tout en le rendant plus juste et plus transparent, il y aura une crise aussi pour les gens qui s’attendent à avoir une retraite correcte. Et si on ne résout pas le problème des inégalités, c’est une bombe à retardement."

Jean Tirole, prix Nobel d’économie en 2014, était l\'invité éco de franceinfo jeudi 24 juin.
Jean Tirole, prix Nobel d’économie en 2014, était l'invité éco de franceinfo jeudi 24 juin. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)