L'invité éco, France info

Augustin de Romanet (ADP) annonce 90 dispositifs de reconnaissance faciale à Orly et Roissy

Le PDG du groupe ADP (Aéroports de Paris), Augustin de Romanet, était l'invité de Jean Leymarie, jeudi soir, pour évoquer la sécurité dans les aéroports. Le PDG d'ADP défend aussi le CDG Express, la future liaison ferroviaire directe entre Paris et l'aéroport de Roissy, pour laquelle l'Etat vient d'annoncer un prêt d'1,7 milliard d'euros. Selon lui, ce ne sera pas "un train pour les riches".  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le PDG du groupe ADP (Aéroports de Paris), Augustin de Romanet, le 30 novembre 2017.
Le PDG du groupe ADP (Aéroports de Paris), Augustin de Romanet, le 30 novembre 2017. (FRANCEINFO)

Dans les différents aéroports de Paris, le système de lecture automatique des passeports sera réalisé grâce à une reconnaissance faciale annonce, jeudi 30 novembre, Augustin de Romanet sur franceinfo. Selon le PDG du groupe Aéroports de Paris, ADP investit actuellement pour s'équiper de système PARAFE à reconnaissance faciale, c'est-à-dire de système de lecture de passeport automatique avec reconnaissance faciale.

franceinfo : Les fêtes de fin d’année approchent, qu’avez-vous prévu au niveau de la sécurité ?

Augustin de Romanet : Nous avons prévu que l’ensemble du dispositif, qui avait été mis en place dans les aéroports pour la sûreté et la sécurité après le 13-novembre, soit maintenu. Les évolutions, quant à l’état d’urgence, n’ont pas affecté les dispositifs supplémentaires d’ouverture des sacs de façon aléatoire, de patrouilles de collaborateurs des aéroports de Paris […]. La sécurité et la sûreté dans nos aéroports de Paris est assurée de manière comparable à celle de Noël dernier.

L’été dernier, les files d’attente étaient très longues, avez-vous réglé le problème ?

Nous avons pris sur nous de financer des systèmes de passage automatique des frontières avec un système de lecture des passeports qui s’appelle PARAFE et je vous annonce, aujourd’hui, que normalement en avril 2018, nous aurons des systèmes PARAFE qui seront avec une reconnaissance faciale. C’est-à-dire que vous pourrez passer beaucoup plus vite. Il faut actuellement 30 secondes, avec ce système il faudra 10 secondes. Jusqu’à présent, nous avions 35 PARAFE dans les aéroports. Nous les achetons progressivement. Nous en avons désormais 57 et d’ici avril 2018, nous en aurons 90. Et mon objectif c'est que d'ici avril 2018, ils soient tous à reconnaissance faciale.

Le PDG du groupe ADP (Aéroports de Paris), Augustin de Romanet, le 30 novembre 2017.
Le PDG du groupe ADP (Aéroports de Paris), Augustin de Romanet, le 30 novembre 2017. (FRANCEINFO)