L'invité éco, France info

L'interview éco. Direct Energie espère démarrer les travaux d'une centrale au gaz dans le Finistère d'ici la fin de l'année

Fabien Choné, directeur général de Direct Energie, était l'invité de Jean Leymarie, mercredi sur franceinfo, pour réagir à la vague de froid qui touche actuellement la France et entraîne des pics de consommation d'énergie.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Fabien Choné, directeur général de Direct Energie, le 18 janvier 2017 sur franceinfo.
Fabien Choné, directeur général de Direct Energie, le 18 janvier 2017 sur franceinfo. (RADIO FRANCE / CAPTURE D'ÉCRAN)

La France est actuellement touchée par une vague de froid entraînant une augmentation de la consommation en électricité et gaz. "On recommande aux consommateurs, surtout entre 18 heures et 20 heures, de reporter la consommation au-delà de 21 heures. Cela permet de ne pas surcharger le réseau", a conseillé, mercredi 18 janvier sur franceinfo, Fabien Choné, directeur général de Direct Energie. L'entreprise française est n°3 sur le marché de l’électricité et du gaz après EDF et Engie. Elle compte plus de 2 millions de clients. Fabien Choné préside également l’Association nationale des détaillants en énergie (Anode).

franceinfo : Quels sont vos conseils pour les consommateurs pendant cette période de grand froid ?

Fabien Choné : On recommande aux consommateurs, surtout entre 18 heures et 20 heures, de reporter la consommation au-delà de 21 heures. Cela permet de ne pas surcharger le réseau. Un jour comme aujourd'hui [jeudi 18 janvier], notre consommation a augmenté de 20% par rapport à une journée avec des températures normales. Pour le gaz, on remarque une augmentation de 50%. Cela est dû à sa forte utilisation pour le chauffage. Nous devons assurer des approvisionnements pour l'ensemble des consommateurs.

La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, estime que la France dépend trop fortement du nucléaire. Êtes-vous d'accord ?

C'est un choix politique. On est dans une situation compliquée aujourd'hui avec cette vague de froid et l'indisponibilité partielle du parc de production nucléaire. Pour autant, le nucléaire a permis d'approvisionner les Français dans de bonnes conditions.

Pensez-vous que l'avenir passe par les centrales à cycle combiné au gaz ?

Ces centrales sont flexibles. C'est mieux pour s'adapter à la demande. On a un projet de développement en Bretagne, dans le Finistère. C'est indispensable pour la transition énergétique. Certes, il y a une contestation locale, qu'il faut prendre en considération. Pourtant, c'est la centrale de production électrique qui pollue le moins. On attend l'aval de la Commission européenne pour pouvoir lancer cette centrale à Landivisiau. C'est un projet nécessaire pour la France. On le voit aujourd'hui et on espère démarrer les travaux d'ici la fin d'année.

Fabien Choné, directeur général de Direct Energie, le 18 janvier 2017 sur franceinfo.
Fabien Choné, directeur général de Direct Energie, le 18 janvier 2017 sur franceinfo. (RADIO FRANCE / CAPTURE D'ÉCRAN)