Industrie : Cibox relocalise sa production de vélos électriques en France, "pour maîtriser la qualité", selon son PDG

écouter (8min)

La PME va s’installer sur la friche industrielle Porcher à Revin, dans les Ardennes.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Georges Lebre, PDG de Cibox, le 10 juin 2022. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Des vélos fabriqués en France, et à un prix "accessible". C’est le projet d’une PME hexagonale, Cibox, qui vient d’annoncer sa décision : elle va relocaliser en France sa production de vélos électriques aujourd’hui sous-traitée en Roumanie. L’entreprise disposera d’une usine à Revin, dans les Ardennes, à l’emplacement de l’ancienne usine Porcher. Pour Georges Lebre, le PDG de Cibox, invité éco de franceinfo vendredi 10 juin, la production en France vise notamment "la maîtrise de la qualité".  

Si tout se déroule comme prévu, le site emploiera une centaine de personnes, après un an d’exploitation. Les premiers vélos devraient sortir de l’usine en 2024. Cibox bénéficie d’un fort soutien des pouvoirs publics. L’entreprise elle-même investira environ trois millions d’euros. 

"L’objectif est de fabriquer des vélos au même prix et au même coût qu’en Roumanie (…) L’usine sera ultra-moderne, très automatisée."

Georges Lebre, PDG de Cibox

sur franceinfo

À terme, le chef d'entreprise dit vouloir baisser le prix des vélos électriques "pour tous les Français", avec des vélos fabriqués en France : "Notre cible est un vélo électrique à un euro par jour", pour "une mobilité plus durable et plus accessible". 

Retrouvez l'intégralité de l'interview : 

  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.