L'invité éco, France info

Guillaume Pepy (Initiative France) : "Créer son entreprise est la plus belle des aventures professionnelles"

Initiative France est un réseau associatif de financement des créateurs et repreneurs d’entreprises. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Guillaume Pepy (Initiative France) était l\'invité éco du mardi 2 février 2021.
Guillaume Pepy (Initiative France) était l'invité éco du mardi 2 février 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

L’ancien président de la SNCF Guillaume Pepy est aujourd’hui à la tête du réseau Initiative France, un réseau associatif de financement des créateurs et repreneurs d’entreprises pour un large public. Invité éco de franceinfo mardi 2 février Guillaume Pepy l'assure : "quand aujourd’hui en France on veut créer son entreprise, il y a de l’argent et de l’accompagnement." 

Quel bilan tirez-vous de votre action en cette période difficile sur les plans économique et sanitaire ?  

Guillaume Pepy : Au bout de trois ans, neuf entreprises sur dix que l’on a aidées sont toujours là et fonctionnent alors qu’en moyenne, habituellement, il n’y en a que six sur dix. 22.000 chefs d’entreprises, bénévoles donnent du temps pour conseiller.  

A qui s’adressent les services d’Initiative France ?  

A tout le monde mais il y a une seule chose : il faut avoir une idée qui va se transformer en projet, le projet va se transformer en entreprise et l’entreprise va se transformer en emplois. L’accompagnement, on le propose pour trois à cinq ans, voire plus longtemps si le jeune créateur en a besoin et envie. (…) Quand aujourd’hui en France on veut créer son entreprise, il y a de l’argent et de l’accompagnement.   

Quel est le ressenti des chefs d’entreprise sur le terrain ?  

Les dégâts sont lourds. Les jeunes qui ont créé leur entreprise il y a quelques années nous disent qu’ils doivent d’abord survivre avant même de pouvoir songer à rebondir. Mais 70 % de celles et ceux qui ont créé leur entreprise nous disent que, si c’était à refaire, ils le referaient, même s’ils ont réduit fortement leurs salaires.

L’économie française peut-elle se permettre un troisième confinement ?

Sanitairement, je n’ai pas d’avis. Mais cela ferait plonger la consommation fortement et cela mettrait de nouveaux des entreprises à l’arrêt. L’obsession que l’on doit avoir aujourd’hui est de trouver des solutions sanitaires qui ne bloquent pas la consommation. La reprise ne peut pas être que de l’argent public, des impôts et des taxes qu’un jour on finira par payer. Les Français doivent consommer.

Guillaume Pepy (Initiative France) était l\'invité éco du mardi 2 février 2021.
Guillaume Pepy (Initiative France) était l'invité éco du mardi 2 février 2021. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)