L'invité éco, France info

EXCLU - La production de Renault va augmenter de 40% en France d'ici fin 2016 (C. Ghosn)

Invité de France info ce jeudi, le PDG du groupe Renault a annoncé une production en hausse de 40% en France d'ici la fin 2016. Carlos Ghosn a aussi prédit de "bonnes nouvelles" sur le front de l'emploi en plus des 1.000 CDI annoncés ce matin.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le PDG de Renault, invité de France Info ce jeudi, a expliqué le contexte de l’annonce des embauches faite plus tôt dans la journée. Carlos Ghosn a aussi détaillé en exclusivité les ambitions du constructeur, à savoir une augmentation de la production de 40% en France, d'ici la fin 2016. Le patron du groupe Renault a aussi salué les effets de l'accord de compétitivité de 2013 dans l'entreprise et prédit de nouvelles embauches, en plus des 1.000 CDI annoncés ce jeudi matin. 

A LIRE AUSS I ►►►Renault va recruter 1.000 CDI en France en 2015

Des hausses de production massives en France

Le PDG de Renault a estimé que l'accord de compétitivité signé avec trois syndicats en 2013 avait porté ses fruits. "Nous commençons les embauches plus tôt et à un niveau beaucoup plus élevé que ce qui était écrit dans l’accord de compétitivité " a-t-il déclaré en se montrant optimiste pour le futur. "Il y aura d’autres bonnes nouvelles qui viendront dans l’avenir" a assuré Carlos Ghosn.

Y aura-t-il des embauches supplémentaires ?

"Bien sûr, puisque nous sommes engagés sur des augmentations de production assez massives en France. Il s’agit d’augmenter de plus de 40% la production en France à l’échéance de fin 2016. Et ça va être très difficile de faire ça sans augmenter l’embauche."

"Il s’agit d’augmenter de plus de 40% la production en France à l’échéance de fin 2016" : Carlos Ghosn, PDG du groupe Renault
--'--
--'--

Avec son partenaire Nissan, le groupe Renault construit une usine en Chine, elle ouvrira fin 2015. Quelle sont ses ambitions du constructeur dans ce pays ? Carlos Ghosn a estimé que "pour être compétitif en Chine, il faut produire en Chine ".

"Il faut être présent localement. Notre objectif dans un premier temps, c’est d’avoir 3% du marché chinois. C’est à peu près 600.000 voitures."

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)