L'invité éco, France info

Covid-19 : relancer le tourisme "peut aller assez vite", selon Corinne Menegaux, directrice de l'office de tourisme de Paris

Pour la dirigeante, il faudra absolument "accompagner" les professionnels. L'an dernier, le grand Paris n'a accueilli que 12 millions de touristes, contre 38 millions en 2019.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Corinne Menegaux, directrice de l\'office de tourisme et des congrès de Paris, à franceinfo, le 16 avril 2021.
Corinne Menegaux, directrice de l'office de tourisme et des congrès de Paris, à franceinfo, le 16 avril 2021. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Certaines terrasses et certains lieux culturels, fermés en raison de l'épidémie de Covid-19, pourraient rouvrir au milieu du mois de mai. Est-ce suffisant pour que les touristes commencent à revenir ? C'est un levier qu'on attend avec impatience", répond Corinne Menegaux, la directrice de l'office de tourisme et des congrès de Paris, invitée éco de franceinfo vendredi 16 avril.

Mais ce levier "n'est pas le seul", précise-t-elle aussitôt. "Nous serons soumis au sujet des frontières et de leur ouverture, des tests aussi, et des possibilités de voyager, en fonction des différents pays."

"Accompagner" les professionnels

Combien de temps faut-il pour relancer le tourisme dans la région ? "Cela peut aller assez vite", selon Corinne Menegaux, "mais le plus important surtout, c’est l’accompagnement de ces acteurs en termes de reprise progressive (…) Si on rouvre avec 40% de clientèle au lieu des 100% qu’on a d’habitude, nos acteurs économiques ne peuvent pas supporter cette différence", car leurs charges fixes, elles, seront les mêmes.

"Il faudra donc qu’on les accompagne", explique la directrice de l’office de tourisme, "c’est tout le sujet des discussions en ce moment avec le gouvernement", alors que les aides publiques, ces derniers mois, ont massivement soutenu le secteur.

Des hôtels occupés à moins de 20%

En attendant la reprise, les professionnels rongent leur frein. En 2019, le grand Paris avait accueilli 38 millions de touristes. Et l’an dernier, seulement 12 millions. Corinne Menegaux estime que ce sera "à peu près pareil cette année". "On est quasiment à l’arrêt", résume la dirigeante, qui s’arrête notamment sur la situation des hôtels : "Sur les dernières estimations, on était environ à 50% ou 60% d’hôtels ouverts, mais avec des taux d’occupation inférieurs à 20% sur l’ensemble de l’année, alors que d’habitude on est à 75%."

La directrice générale de l'office de tourisme de Paris s’attend à une reprise graduée. "On espère que le tourisme de loisirs pourra repartir relativement rapidement, parce que les gens sont très désireux de voyager", note-t-elle. Mais "sur le tourisme d’affaires, ça prendra probablement un peu plus de temps, en fonction du calendrier de réouverture des événements d’affaires".

Corinne Menegaux, directrice de l\'office de tourisme et des congrès de Paris, à franceinfo, le 16 avril 2021.
Corinne Menegaux, directrice de l'office de tourisme et des congrès de Paris, à franceinfo, le 16 avril 2021. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)