Commerce : "La fréquentation a baissé de 20% à 30% par rapport à 2019", selon Emmanuel Le Roch, délégué général de Procos

écouter (8min)

La pandémie de Covid19 et les mesures sanitaires pèsent toujours sur la fréquentation des magasins.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Le Roch, délégué général de Procos, était l'invité éco de franceinfo, le 20 janvier 2022. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Le commerce continue à souffrir de la crise. En attendant un allègement des mesures sanitaires mis en place contre le Covid-19, les professionnels comptent les clients. Invité éco de franceinfo, jeudi 20 janvier, Emmanuel Le Roch, délégué général de Procos, fédération qui représente environ 60 000 points de vente, mesure le phénomène : "Dans les grands pôles de commerce, les grandes rues marchandes des grandes villes ou encore les gares, les baisses de trafic atteignent 20% à 30% par rapport à 2019."  

Le télétravail explique en partie ce phénomène, ainsi, selon Emmanuel Le Roch, que la crainte liée au virus et "les statistiques de la contagiosité", alors que les infections se maintiennent à un niveau très élevé. En revanche, lorsque les clients se déplacent en magasin, ils ont tendance à consommer davantage, notamment en période de soldes : "Quand on a -30% de fréquentation, on a plutôt -15% ou -20% de chiffre d’affaires. C’est la réalité économique des points de vente."  

Des discussions sur les loyers

Les loyers commerciaux sont en forte hausse. Selon le délégué général de Procos, l’indice des loyers commerciaux (ILC) progresse bien plus vite qu’avant. Pour le premier trimestre, la hausse est de 2,6% ; pour le deuxième trimestre, elle est même de 3,46%, ce qui met certains commerces en difficulté. Les représentants des commerçants réclament une mesure pour limiter cette hausse. Les discussions se poursuivent. "On avait demandé dans un premier temps un gel qui ne sera pas mis en œuvre", révèle Emmanuel Le Roch. Le délégué général de Procos espère maintenant "une augmentation qui soit la plus légère possible".

L'émision en intégralité :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.