Cet article date de plus de sept ans.

Trains trop larges : le bug relance l'idée de fusion RFF/SNCF

écouter (5min)
La SNCF va devoir faire des travaux sur 1.300 quais de gare parce que les nouvelles rames de train que la SNCF a commandées sont trop larges pour entrer dans certaines gares. Un erreur qui fait dire à certains politiques qu'il faut revenir à une entreprise unique pour les trains et ne plus séparer l’entretien des voix et l’exploitation des trains.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (©)

La SNCF va devoir faire des travaux sur 1.300 quais de gare parce que les nouvelles rames de train que la SNCF a commandées sont trop larges. Une grave erreur pour le patron du PS, Jean-Christophe Cambadélis sur iTélé. "Dans notre société moderne qui fonctionne à prévisions et à coup d’ordinateurs, ne pas voir ce que cela va coûter à la collectivité c’est proprement hallucinant. Je pense que la responsabilité des dirigeants est engagée. "

Gilles Carrez, député UMP du Val-de-Marne a une solution : en revenir à une entreprise unique pour les trains et ne plus séparer l’entretien des voix et l’exploitation des trains. "Que l’on modifie les quais parce qu’il y a un nouveau matériel roulant, cela ne me choque pas. Ce qui me choque c’est qu’on le découvre en quelque sorte après coup. C’est le résultat de la séparation, il y a une vingtaine d’années, entre ceux qui gèrent le réseau RFF et ceux qui exploitent le réseau SNCF. Donc, il faut fusionner tout cela et avoir un chef. "

Le prix des lunettes

Un opticien sur cinq proposerait à ses clients de frauder les mutuelles. Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé ne dément pas ces informations sur France 2. Mieux, cela l’encourage à plafonner les remboursements.

"Cela vient mettre de l’eau à mon moulin lorsque j’appelle à ce que nous encadrions mieux les prix des lunettes. Les mutuelles, lorsqu’elles vous remboursent, selon le niveau de remboursement, elles ont droit à des avantages fiscaux. Ce que je dis, c’est que les avantages fiscaux dont bénéficient les mutuelles doivent s’accompagner de pratiques vertueuses. Je souhaite que l’on y voie clair. "

Les comptes de l’UMP

De plus en plus de voix demandent des comptes à Jean-François Copé. C’est l’histoire des prestations facturées par Bygmalion, une entreprise dirigée par des proches du président de l’UMP. Après Lionel Tardy qui a demandé, mardi sur France Info, des explications claires sur la gestion du parti, c’est au tour du député UMP, Gilles Carrez, de faire de même sur Europe 1.

"Nous avons absolument besoin, peut-être par la nomination d’une commission d’experts totalement indépendants, de savoir comment se sont produits ces facturations, quelles ont été les prestations à la clé. Ce n’est pas compliqué de vérifier qu’une convention qui a été facturée a eu lieu ou n’a pas eu lieu. "

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.