Cet article date de plus de sept ans.

Les élections municipales et leurs conséquences

écouter (5min)
Les invités politiques de la matinée se posent la question de savoir ce que va faire François Hollande lundi : un large remaniement? Une intervention télé et une inflexion de sa politique ? Tout cela reste hypothétique, mais c'est bien sur ces pistes que le poussent ses amis.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Thierry Mandon est le porte-parole du groupe socialiste à
l'assemblée nationale. Il estime que "le président ne coupera pas à une
explication les yeux dans les yeux aux Français"
et qu'il y a "un
problème d'équipe"
.

Pendant ce temps, la droite se prépare à la victoire avec
une centaine de villes, conquises ou reconquises. Mais François Fillon appelle
ses amis, et surtout Jean-François Copé, a rester modestes.

François Fillon sur Europe 1 : "On ne peux pas titrer
une gloire d'un cri de colère ou de détresse!"

Prendre en compte les résultats de dimanche, c'est aussi ce
que demande la ministre écologiste, Cécile Duflot. Mais elle a un autre
objectif, celui de réussir la transition énergétique.

Cécile Duflot sur Europe 1 : "si jamais ce projet de
transition énergétique ne va pas dans le bon sens, ce sera un ratage pour la France."

Dans l'actualité, il y a eu aussi la censure de la loi
Florange. Cette loi voulait contraindre les entreprises à vendre leur site rentable
plutôt que de les fermer. C'est une victoire pour l'UMP selon son
vice-président Luc Chatel.

Luc Chatel sur iTélé : "Le Conseil constitutionnel à censuré
la démagogie de François Hollande."

Les socialistes, pour leur part, reconnaissent que la loi
n'était pas parfaite. Mais le député PS, Thierry Mandon, en annonce une autre
pour corriger leurs erreurs.

Thierry Mandon, invité de France Info : "On a raté un
tiers de la loi, c'est un tiers de trop."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.