L'info politique - le 9h10, France info

Le Front national est-il un parti d'extrême droite ?

Lundi, Marine Le Pen a annoncé qu'elle poursuivrait tous ceux qui qualifient son parti politique ou elle-même "d'extrême droite". Hier, Thierry Mandon, porte-parole du PS avait décrit le Front National comme étant un "parti national fasciste".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Des hommes politiques ont répondu
aux menaces de la présidente du FN et
tous sont tombés d'accord.

Le PS et l'UMP tombent d'accord :
le FN est un parti d'extrême droite

Sur LCI , Benoist Apparu, député
UMP, a assuré que le Front National "reste un parti d'extrême droite,
quels que soient les propos de Marine Le Pen
". Au micro de RTL , François
Rebsamen a quant à lui souligné que le FN "tire de tout ce qui est
démagogie, le rejet de l'autre et la haine
". Le sénateur socialiste
attend d'ailleurs que Marine Le Pen "porte plainte " contre lui.

Échange Ayrault - Philippot

Jean-Marc Ayrault a également été
interrogé à ce sujet. Voici la déclaration du premier ministre au micro d'Europe
1
.

C'est la France dont il est
question. Et donc on n'en en fait pas sauter les digues avec un parti qui n'est
pas conforme aux valeurs de la République. Le Front National n'aime pas la France.
Parce que la France n'est pas un pays qui se rapetisse, ce n'est pas un pays
qui se recroqueville. C'est un pays qui a des valeurs et un rayonnement mondial.

La réponse ne s'est pas fait
attendre du côté du Front National. Florian Philippot, vice-président du FN, a
répliqué sur BFMTV .

Ca signifie quoi ? Que des
millions de Français, les 6.5 millions d'électeurs de Marine Le Pen n'aiment
pas la France ? Franchement, c'est assez amusant car ça démontre un état
de panique et d'affolement suite à Brignoles, tous les sondages, tout ce qu'on
voit et la forte dynamique du Front National. Il y a un concours d'insultes. Le
PS, le gouvernement et quelques autres, même à l'UMP, sont devenus des machines à
insulter.

Pour le moment, et malgré ses
menaces, Marine Le Pen n'a porté aucune plainte.

Fillon assume sa rupture avec Sarkozy

Dans les colonnes de "Valeurs
Actuelles
", François Fillon a déclaré la guerre à Nicolas Sarkozy. L'ancien
Premier ministre assure notamment qu'il est mieux placé que l'ex-président pour
les élections présidentielles en 2017.

Benoit Apparu a réagi à ces propos
sur LCI . Le député UMP craint que l'attitude de ses camarades ait des
conséquences néfastes sur les électeurs. "Notre erreur majeure c'est que
nous parlons de notre pomme matin, midi et soir. Nous parlons de notre avenir,
des nos ambitions, et j'en ai aussi. Nous parlons de tout ca. Pas de ce qui intéresse
les gens.
".

(©)