Cet article date de plus de sept ans.

Le changement au PS et les Roms évincés

écouter (5min)
Parmi les sujets commentés ce mardi matin le changement à la tête du Parti socialiste, les Roms à Paris et la campagne pour les européennes. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Bruno Le Roux, invité de France Info ce matin : "Le
grand problème de ces derniers années, c'est que le Parti socialiste n'a pas su
évoluer".

Il a aussi répondu à l'aile gauche du PS en disant qu'il y a
mieux à faire qu'un congrès extraordinaire en pleine campagne pour les
européennes. Justement, la campagne des européennes est bien lancée. Et elle
sera difficile pour les socialistes cette élection
. C'est le porte-parole du
gouvernement et ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll qui le dit sur RTL.

Stéphane Le Foll : "Ce sera une élection difficile.
Il y a un enjeu avec le choix du président de la commission européenne!"

A l'UMP aussi, la campagne des européennes est compliquée. A
un mois et demi du scrutin, chacun y va de ses solutions pour l'Europe. Mais
pour le député UMP, Bernard Accoyer, la situation va se clarifier.

Bernard Accoyer sur LCI : "Il va y avoir une ligne
très claire qui va recueillir 90 ou 95% des dirigeants de l'UMP".

Nicolas Sarkozy réfléchirait effectivement à une
intervention dans la campagne des européennes avec, par exemple, une tribune. Cela
dépendra de la tournure de la campagne.

Une campagne où chacun continue d'apporter son point de vue
comme l'UMP Laurent Wauquiez qui a, ce matin, évoqué la présence de Roms en France.

Laurent Wauquiez sur France 2 : "Les Roms sont le symptôme
d'une Europe qui s'est trop élargie".

Il faisait référence à une note confidentielle de la police
parisienne pour évincer systématiquement les Roms des beaux quartiers de Paris
.

Ségolène Royal, la ministre de l'écologie, lance sur BFMTV une nouvelle piste pour remplacer la défunte écotaxe : "Pour que ce soit les camions
étrangers qui payent, il faut les forcer à prendre l'autoroute".

Elle a aussi réaffirmé ce matin qu'en l'état actuel des
choses, il n'était pas question d'exploiter les gaz de schiste et promis qu'il
n'y aura pas d'augmentation d'ici le mois d'août en ce qui concerne les tarifs EDF.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.