Cet article date de plus de neuf ans.

Honoraires des médecins et compétitivité : dossiers explosifs

écouter (5min)
Au menu des matinales ce matin : la négociation sur les dépassements d'honoraires des médecins qui continue, le dossier de la compétitivité qui devient explosif avec un rapport Gallois pas vraiment attendu et des comptes qui se règlent au PS.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

le dépassement d'honoraire des médcins, ça fait des nuits que ça dure mais Marisol Touraine ne siffle pas encore la fin de la récréation. La ministre des Affaires sociales et de la Santé est prête à déposer son projet de loi mais elle veut laisser encore un peu de temps aux professionnels de santé et à l'Assurance maladie. "Je laisse le temps aux négociateurs de trouver un accord.", Marisol Touraine. 

Autre dossier politiquement explosif, celui de la compétitivité avec un enterrement de première classe, celui du rapport commandé sur ce sujet à un patron réputé de gauche, Louis Gallois.
Ce rapport préconiserait 30 milliards d'euros d'allègements de charges patronales sur deux ou trois ans, compensées par une réduction des dépenses publiques, et une hausse de CSG voire de TVA pour les ménages.. inacceptable, à entendre le ministre de l'Economie pierre moscovici sur RTL : "Nous n'avons pas besoin d'un choc fiscal". 

De ballons d'essai en fuites non contrôlées, l'exécutif a beaucoup tergiversé sur ce dossier de la compétitivité ces dernières semaines, au point de mettre le sujet sur le devant de la scène. L'opposition n'a plus qu'à s'engouffrer dans la brèche à l'image du patron de l'UMP Jean-François Copé : "Ce qui m'inquiète, c'est l'absence de logique économique". 

Également dans l'actualité, Jean-Marc Ayrault qui use d'une métaphore musicale. Etre Premier ministre n'est pas un "enfer ", même si certains membres du gouvernement jouent "leur propre partition au risque de saper l'autorité du chef d'orchestre" . Nouvelle mise en garde de Jean-Marc Ayrault à ses ministres, à lire aujourd'hui dans la Dépêche du Midi et métaphore filée par la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud Belkacem : "La musique que l'on entend, c'est celle de Jean-Marc Ayrault". 

*
Et puis des comptes qui se règlent au Parti Socialiste et une petite phrase signée du député socialiste Jean-Christophe Cambadelis à propos de Stéphane le Foll, le ministre de l'agriculture, épinglé sur twitter pour des propos jugés machistes, après s'être félicité d'avoir embauché dans son cabinet beaucoup de femmes, bien que les dossiers de son ministère soient "
très techniques ". Jean-Christophe Cambadelis répond qu'"il est un peu machiste"* . 

Rappelons que Stéphane le Foll a soutenu Harlem Desir pour le poste de 1er secrétaire du PS. L'autre candidat étant Jean-Christophe Cambadelis.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.