L'info politique - le 9h10, France info

Escalade en Ukraine, sauvetage de PSA

Des affrontements ont opposé cette nuit des manifestants anti-gouvernementaux aux forces de l'ordre à Kiev. Bilan : au moins 25 morts, dont neuf policiers. Cette situation fait réagir la classe politique qui revient aussi l'entrée du chinois Dongfeng et de l'Etat au capital de PSA. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

La présidente de la Commission des affaires étrangères à l'Assemblée nationale et ancienne garde des Sceaux, Elisabeth Guigou sur France Info :

"Je crois que ce qui est important, c'est que soit mis sur la table et au plus haut niveau, l'ensemble des actions qui pourrait prendre l'Union européenne pour que cesse la violence et qu'un dialogue politique reprenne. Je me demande d'ailleurs s'il ne faudrait pas porter cette question à l'ordre du jour de l'OSCE qui a le mérite d'être un lieu de discussion avec la Russie aussi. "

L'OSCE, c'est l'organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. Elisabeth Guigou demande aussi qu'un conseil européen des chefs d'Etat et de gouvernement soit convoqué. Il en sera certainement question lors du 16e Conseil des ministres franco-allemand organisé à l'Elysée en présence de François Hollande et d'Angela Merkel.

C'est ce qu'affirme sur RTL le ministre de l'Economie Pierre Moscovici.

"Je ne suis pas le chef de la diplomatie française. Laurent Fabius a déjà exprimé le fait que nous regrettions l'usage inconsidéré de la force. Il y a de l'émotion, de l'inquiétude et cela sera au cœur des discussions du conseil des ministres franco-allemands entre la chancelière et le président de la République. "

Le sauvetage de PSA

Après l'entrée dans le capital de PSA du chinois Dongfeng et de l'Etat pour un montant total de 800 millions d'euros chacun, le ministre de l'Economie et des Finances a rappelé, sur RTL, les modalités de l'accord industriel qui a été conclu dans ce dossier.

"Pas de fermeture d'usine, un million de véhicules produit en France d'ici 2016, des investissements à hauteur de 1,5 milliards d'euros, 75% de la recherche et du développement va rester en France. L'idée de l'Etat est claire : c'est d'assurer l'ancrage de ce constructeur en France et lui permettre son essor à l'international. "

Cet investissement de l'Etat pour sauver PSA a reçu le soutien du député UMP des Yvelines Henri Guaino, invité d'iTélé.

"Je me réjouis que l'on sauve Peugeot et l'Etat a joué son rôle. Je n'y ai jamais été opposé. L'Etat est destiné à rester éternellement au capital de Peugeot. "

Au programme du conseil franco-allemand

En plus de l'Ukraine, le conseil devrait évoquer la situation au Mali, la fiscalité et aussi l'énergie où Allemands et Français ont des projets en commun. Des projets qu'a détaillés le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg sur Europe 1.

"Nous avons un projet sur les stockages de l'énergie, sur l'hydrogène, et il y a la question du photovoltaïque qui a été décimée par le dumping chinois. Le problème du gaz de schiste c'est qu'il est d'une pollution terrible, cela a été démontré aux Etats-Unis. Si on règle le problème de la pollution, on peut rouvrir le débat. "

Arnaud Montebourg est pour une fois resté prudent sur le gaz de schiste, pomme de discorde avec les écologistes. Plus de sujet qui fâche sur la table à 32 jours du 1er tour des municipales.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)