Cet article date de plus de huit ans.

Droits des femmes et lettre de cadrage

écouter (5min)
En ce 8 mars, journée internationale de la Femme, la question des droits des femmes a été largement évoquée par les différents invités des matinales des radios et des télévisions : égalité salariale, congé parental et temps partiel. Autre sujet du jour : l'angoisse du ministre devant la lettre de cadrage budgétaire.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Egalité salariale, congé parental et temps partiel :

Interrogée
sur RTL, la ministre des droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, a
rappelé que des sanctions sont "disponibles" dans la loi à l'encontre
des entreprises qui ne respectent pas les mesures d'égalité salariale.
Elle ne compte donc pas créer de nouveaux textes, mais appliquer sous
six mois les dispositions existantes : "Une entreprise de plus de 50
salariés qui ne fait pas l'égalité professionnelle peut être sanctionnée
jusqu'à 1% de sa masse salariale. Simplement, ce n'est jamais tombé. Et
depuis que je suis là, j'ai veillé à rendre effectives ces sanctions.
Et c'est la véritable nouveauté : on ne se contente pas d'avoir des lois
incantatoires, on a décidé de faire jouer les mécanismes de contrôle et
de sanctions
".

Le gouvernement veut aussi rééquilibrer le congé parental, quasiment
exclusivement pris par les femmes.  Idée : inciter le second parent,
donc surtout les hommes, à le prendre en bonifiant l'allocation. D'où un
paradoxe : pour faire progresser les droits des femmes, on paierait
plus les hommes. Une telle mesure serait transitoire, répond la ministre
à la réussite éducative George Pau-Langevin sur Radio Classique : "C'est
une mesure incitative. Il faut aboutir à ce qu'on arrive à une égalité.
Dans les pays nordiques, si il est partagé par moitié, la moitié qui
n'est pas prise est perdue. On n'en est pas encore là, il faut avancer à
petits pas
".

Rééquilibrage, sanctions, toutes ces mesures vont dans le bon sens,
estime la députés communiste Marie-George Buffet sur BFMTV. Mais elles
ne suffisent pas. Les femmes sont confrontées à un autre problème
professionnel : "Le gros problème, c'est le temps partiel imposé. Il
faut aussi des mesures limitant le temps partiel imposé. Il ne faut pas
permettre à une entreprise d'avoir plus d'un certain quota de temps
partiel. On ne résoudra pas le problème du sous-salaires des femmes si
on ne résoud pas le problème du temps partiel imposé
".

Lettre de cadrage budgétaire : nouvelles économies en perspective :

Quatre milliards d'euros ce serait l'objectif d'économies global fixé
par Jean-Marc Ayrault. La lettre de cadrage doit arriver aujourd'hui dans les
ministère. Il y a les ministères préservés et les autres, qui doivent
contribuer à l'effort. C'est le cas de la Défense. François Hollande
l'avait déjà dit. L'opération au Mali ne change rien. Le ministre de la
Défense, Jean-Yves Le Drian ne souhaite pas trop de coupes : "Je
considère que l'ensemble de notre système de défense est une nécessité
parce que c'est ce qui place aussi le rang de la France dans le monde,
c'est ce qui lui donne son image et ça a été considérablement renforcé
par cette opération au Mali
".

Et comme leur nom l'indique, les lettres de cadrage ne portent que sur
un cadre général. Chaque ministère connaîtra le détail des économies à
réaliser en juin, avec les lettres plafond.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.