Cet article date de plus de sept ans.

2014 : des élections, des voeux et Dieudonné

écouter (5min)
C'est la grande rentrée des politiques ce matin et les premières petites phrases de 2014 sont au rendez-vous.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Deux rendez-vous électoraux : les européennes le 25 mai
et d'abord les élections municipales les 23 et 30 mars 2014 avec des campagnes
qui démarrent doucement, mais parfois durement comme pour NKM à Paris. Divisions
dans son camp, railleries sur internet et bien malgré cela ce matin tout va
bien, explique Nathalie Kosciusko-Morizet sur RTL.

a va bien. En dépit de toutes ces attaques, d'un
système politico médiatique que l'on sent mobilisé, en dépit de ces campagnes
de dénigrements organisées par les sortants, parfois d'une violence inouïe, je
sens une vraie dynamique, un formidable désir de changement.
"

Elle évoque le sondage paru ce dimanche dans le JDD qui la
voit combler son retard sur sa rivale Anne Hidalgo
au premier comme au deuxième
tour même si elle est toujours derrière. NKM très offensive et offensée aussi
de l'engagement de Bertrand Delanoë. Le maire sortant est entré de plein pied
dans la campagne en fustigeant une restauration d'un ordre de droite ancien si
NKM était élue maire de Paris.

"Quand Monsieur Delanoë parle de restauration, on a
envie de lui faire remarquer qu'il a organisé, avec François Hollande, le dauphinat.
Ils ont choisi à deux l'héritière de leur système, Madame Hidalgo. Maintenant,
ils prétendent mettre en place la régence. Dès que cela va mal, ou qu'il y a un
sondage un peu difficile pour eux, on voit Bertrand Delanoë débarquer sur les
médias et attaquer de la manière la plus violente possible. Donc, je pose la
question : est-ce que Madame Hidalgo va venir accompagnée pour les débats
ou est-ce que je dois envisager de débattre avec Monsieur Delanoë ?
"

Faut-il interdire Dieudonné ?

Le débat fait rage en ce moment. Faut-il interdire les
spectacles de Dieudonné dont la tournée en France commence jeudi à Nantes ?
C'est
ce que le gouvernement va tenter de faire en adressant aux préfets une
circulaire et c'est ce qu'a confirmé ce matin sur iTele Najat Vallaud Belkacem
la porte-parole du gouvernement.

"Les préfets doivent avoir la marge de manœuvre nécessaire
pour juger si ce spectacle porte atteinte à l'ordre public ou pas. Le Premier
ministre voit Manuel Valls ce matin-même, ils finaliseront ensemble la
circulaire qui va être adressée aux préfets et dans laquelle il sera recommandé
d'interdire le spectacle de Monsieur Dieudonné.
"

Pour l'avocat Arno Klarsfled invité de France Inter ce matin,
la question en tout cas ne se pose pas.

"Quand quelqu'un combat la démocratie avec des armes
antidémocratiques, elle doit se défendre. Est-ce que la parole antisémite peut
progresser en France ou non ? Imaginez l'image de la France à l'étranger
quand quelqu'un, devant des milliers de spectateurs hilares, dit que la Shoah n'a
pas existé.
"

Arno Klarsfeld soutient l'initiative de Manuel Valls.et son
père, le président de l'association des Fils et Filles des déportés juifs de
France, Serge Klarsfeld, a lancé un appel à manifester ce mercredi devant le
Zénith de Nantes, où plus de 5.000 personnes sont attendues le lendemain pour
ce premier spectacle de Dieudonné. S'il a lieu bien sûr.

L'après vœux du président

Le service après-vente des voeux du président de la
République assuré en ce lundi de rentrée par le premier des socialistes. Qu'on
se le dise, il n'y a pas de tournant politique. Juste un discours de vérité aux Français a dit Harlem Désir invité de France 2 ce matin, y compris quand il
faut assumer la petite phrase de François Hollande sur les impôts trop lourds.
Oui ils sont trop lourds mais il y a une raison.

"Il y a une question de souveraineté de notre pays. Comment
fait-on si demain on a des taux d'intérêts qui flambent ? On va se
retrouver pris à la gorge, alors que l'on a décidé que l'on avait des priorités
à financer ? L'école, les emplois d'avenir, notre cohésion sociale, nos
infrastructures...
"

Un peu d'humour pour faire passer la pilule alors que le
président de la République a annoncé vendredi lors de ses voeux au gouvernement
vouloir procéder par ordonnance pour obtenir des résultats plus rapide.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.