L'histoire du jour, France info

La sonde Voyager 1 est en train de quitter le système solaire

Aucun appareil humain n'est jamais allé aussi loin.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Essayons d'imaginer : aujourd'hui, 6 septembre 2012, Voyager 1 évolue à 18 milliards de kilomètres de la terre ! Sur le site de la NASA, un compteur mesure en temps réel l'avancée de la sonde. Les scientifiques en sont sûrs : bientôt, Voyager 1 aura quitté notre système solaire. Elle entrera dans l'espace interstellaire. Aucun objet humain n'est jamais allé aussi loin. Un responsable du programme a trouvé une jolie formule : il dit que la sonde "danse à la limite" de l'espace intersidéral.

Hier, c'était l'anniversaire de Voyager. L'appareil a quitté la terre il y a 35 ans exactement, le 5 septembre 1977, presque en même temps que sa soeur, Voyager II. Depuis 1977, les jumelles ont envoyé sur la terre des images époustouflantes de Jupiter, de Saturne, d'Uranus et de Neptune. Voyager s'apprête à entrer dans un autre univers.

C'est une façon de parler, parce que c'est le même univers, mais c'est un système complètement différent. Vous lirez les explications dans le Figaro, dans l'article de Marc Mennessier et Tristan Vey. Pendant 35 ans, Voyager a évolué dans l'héliosphère, dans le flux de particules éjecté par le soleil, ce qu'on appelle "le vent solaire". Mais cette année, le 7 mai précisément, les instruments de la sonde ont commencé à détecter un nouvel environnement. Ils ont observé une hausse brutale de particules galactiques. Cela signifie que Voyager sort de la zone d'influence du soleil.

Elle est probablement dans une zone tampon qu'on appelle l'héliopause. Elle n'est plus dans l'héliosphère, la zone du soleil, et elle n'est pas encore dans le milieu interstellaire. Elle est dans un espace intermédiaire. Comme on n'est jamais allé aussi loin, aucun spécialiste ne peut dire exactement quand elle va franchir, pour de bon, la frontière cosmique. La transition peut durer des jours, des semaines, des mois ou des années. Dans le Figaro, une astronome confie : "nous faisons en ce moment de la science au jour le jour".

La bonne nouvelle, c'est que Voyager va bien. Les responsables du programme espèrent que la sonde va continuer à fonctionner encore dix ou quinze ans. Elle va nous montrer, jour après jour, le chemin des étoiles.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)