L'expérience Vendée Globe, France info

L'expérience Vendée Globe : Semaine 9

Seize micros embarqués à bord de "LinkedOut", le bateau de Thomas Ruyant. Une installation de l'artiste Molécule qui offre une première mondiale : raconter le tour du monde à voile par l'audio. À vivre tous les jours de la course sur franceinfo.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Linkedout dans l\'Atlantique
Linkedout dans l'Atlantique (Pierre Bouras / TR Racing)

Latitude 30°58' SUD 1200 km au large des côtes brésiliennes de Florianópolis. La température est de l’air est de 23 degrés, il fait 25 dans l’eau, la mer est calme et le vent Est-Sud-Est souffle à 14 noeuds.

Le vent parlons-en. La girouette de Linkedout ne répondait plus. Il ne manquait plus que ça. A un stade capricieux de la course où la quête du souffle d’air entre les bulles anticyclones relève du Graal, la défection de cet instrument tombe mal. Elle demande à Thomas Ruyant de recevoir les infos vent au jaugé, ce qui sous-entend une vigilance de tous les instants et donc de ne pas avoir des données précises. Il a fallu monter au mât hier pour la cinquième fois, l'opération n'est jamais anodine. 

Et c'est reparti

Linkedout, au classement de 9h reste dans le sillage de Charlie Dalin, à la troisième position et file à 17 nœuds, et quand ça va vite, ça s’entend, le foil est un instrument de musique à écouter dans le carnet de bord sonore du jour.

Sur l’eau, l’écart sur le leader Yannick Bestaven contraint par du près dans du vent faible, se réduit. Plus à l’Est, un autre tandem s’approche également, Damien Seguin et Louis Burton. C’est un Top 5, coque à coque qui se profile. Car l’horizon est bouché par une barrière de hautes pressions long de 1800 miles en latitude et large de 250 miles au bas mot. L’anticyclone se dresse à hauteur de Rio de Janeiro et de Cabo Frio. A défaut de le traverser il faut le contourner.

Devant Yannick Bestaven doit, de surcroît, composer avec un vent de face. Pour l’heure, Linkedout bénéficie d’un flux d’Ouest, tout comme Apivia quelques miles devant mais bientôt obligé de progresser au près à son tour. Les écarts vont encore se réduire au sein du Top 10. Les cinq premiers vont de cellules anticycloniques en bulles de hautes pressions par des zones de transition mal cernées. Cette inconstance va les accompagner les jusqu’aux alizés des archipels de Trinidade et Martim Vaz. Le premier qui passe le mur de Rio profitera des vents réguliers pour être en pôle position jusqu’à l’Equateur. Mais la victoire finale ne se dessinera pas pour autant.

Les risques sont encore grands dans cette zone de navigation intense où tout peut arriver. On l’a malheureusement vu à la fin de cette neuvième semaine, Isabelle Joschke a du abandonner à regrets après une course remarquable.

Thomas Ruyant sur son mauvais bord, celui du foil amputé, est toujours dans la course. Yannick Bestaven a certes l’avantage, Charlie Dalin met la pression mais Linkedout ne décroche pas.  

L'Expérience Vendée Globe

Voix et Son : Molécule

Mixage : Etienne Colin @Radio France

Rédaction en chef : Eric Valmir

Linkedout dans l\'Atlantique
Linkedout dans l'Atlantique (Pierre Bouras / TR Racing)