L'étoile du jour, France info

Un tableau de Picasso exposé dans un supermarché en Essonne pour rapprocher l’art de tous les publics

Le tableau a été prêté et installé mercredi 9 juin par le Centre Pompidou dans le cadre du dispositif "Un jour, une œuvre". Une surprise pour des clients qui n’avaient, pour certains, jamais vu un Picasso.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La toile de Picasso dans un supermarché en Essonne (France) le 9 juin 2021
La toile de Picasso dans un supermarché en Essonne (France) le 9 juin 2021 (BENEDICTE ROBIN / RADIO FRANCE)

Cela paraît complètement incongru, mais c’est précisément fait pour. Il faut imaginer le tableau L'Atelier de Pablo Picasso, peint en 1955, trônant entre le rayon jardinage et les stands de produits en promotion, accroché sur un immense fond blanc. C'est comme si le mur du musée avait été transporté là, tel quel, avec le cadre et son petit cartel explicatif.

Ce Picasso était visible mercredi 9 juin dans un hypermarché Auchan en Essonne, quelque part entre Vigneux-sur-Seine et Montgeron. Seulement mercredi, parce que ce prêt fait partie du dispositif "Un jour, une œuvre", mis en place par le Centre Pompidou, auquel appartient le tableau, pour amener la culture à celles et ceux qui en sont éloignés.

Il fallait donc faire ses courses entre 9h et 21h pour tomber nez à nez avec ce chef d’œuvre, une huile sur toile de 116 centimètres de haut sur 89 centimètres de large où l’artiste a peint son atelier lorsqu’il séjournait à Cannes dans les Alpes-Maritimes. On y voit au premier blanc un buste sculpté posé sur un tabouret, à gauche une chaise et des toiles. En arrière-plan on remarque la fenêtre qui donne sur le jardin avec ses palmiers qui nous rappellent qu’on est dans le sud.

Moment de grâce et de beauté au cœur d’un temple de la grande distribution. Le contraste est saisissant, les clients d’ailleurs s’interrogent. Ils demandent si "c’est un vrai ?", si ce ne serait pas une reproduction. La présence de plusieurs vigiles leur fait comprendre que non. Alors comme le rapporte France Bleu Paris qui a suivi l’inauguration, plusieurs s’arrêtent, garent leurs caddies et regardent durant de longues minutes. C’est qu’on ne va pas tous les jours au musée, certains n’ont même jamais vu un Picasso.

Une annexe du Centre Pompidou verra le jour à Massy en 2025

Le but, explique le Centre Pompidou, c’est de rendre l’art accessible, ne pas le restreindre au seul cœur de Paris, et sortir les œuvres de leur lieu ordinaire d’exposition. Pour ce faire, le Musée d’art moderne va d’ailleurs ouvrir une annexe, en 2025, justement en Essonne, à Massy.

On pourrait se dire : "c’est bien mais pourquoi un supermarché ?" Il y a quand même d’autres lieux de passage ! Mais justement : d’autres œuvres ont été présentées elles aussi de façon éphémère, le temps d’un jour, par le Centre Pompidou, à la prison de Fleury-Mérogis par exemple ou au tribunal de Bobigny.
La prochaine exposition aura lieu le 3 juillet au centre social Brel-Brassens d’Evry-Courcouronnes.

La toile de Picasso dans un supermarché en Essonne (France) le 9 juin 2021
La toile de Picasso dans un supermarché en Essonne (France) le 9 juin 2021 (BENEDICTE ROBIN / RADIO FRANCE)