Pour fêter son anniversaire, la rappeuse Megan Thee Stallion crée une fondation en faveur des plus précaires

écouter (2min)

La chanteuse a fêté mardi ses 27 ans et s’en est servi pour annoncer la création de sa fondation, Pete & Thomas. Objectif : venir en aide aux plus fragiles, jeunes, mères célibataires ou encore personnes âgées dépendantes. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La chanteuse Megan Thee Stallion à Austin (Etats-Unis), le 24 février 2021. (SHAWN THEW / EPA via MAXPPP)

Elle voulait fêter son anniversaire en lui donnant du sens. Megan Thee Stallion, née en 1995, a donc célébré ses 27 ans en créant sa fondation, baptisée Pete & Thomas en référence aux noms de sa mère et son père. Son objectif : aider financièrement les plus précaires de Houston, sa ville natale au Texas, et pêle-mêle financer les études de jeunes qui n’ont pas de bourse, aider des seniors dépendants à se loger, ou encore soutenir les mères célibataires en difficultés financières. La mission peut sembler large, pourtant c’est ce à quoi elle s’attelle déjà depuis des années, depuis qu’elle est devenue célèbre en 2017.

Encore mal connue en France, Megan Thee Stallion est une star multi-récompensée aux États-Unis, couronnée notamment par trois Grammy Awards, et régulièrement en couverture des magazines people pour ses clips et concerts ultra-sulfureux. Il y a la rappeuse, et puis, il y a son autre facette, celle d’une fille née dans une famille pauvre du Texas, qui, comme elle l’a confié en lançant sa fondation, a été "élevée avec un principe simple : partager, et rendre ce que la vie a bien voulu vous donner (…) Je suis extrêmement fière d’être en capacité aujourd’hui de pouvoir appliquer ce principe, et j’estime qu’il est de mon devoir d’utiliser le poids que j’ai pour aider les autres, avoir un impact qui a du sens sur les vies de ceux qui n’ont pas de ressources."

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Megan Thee Stallion (@theestallion)


Megan Thee Stallion est une rappeuse engagée. Pendant le confinement aux États-Unis, elle a organisé des distributions de nourriture. L’an passé, elle a payé les 10 000 dollars de frais de scolarité de toute une brochette de lycéens précaires. En décembre dernier, elle qui avait décidé de retourner à l’université alors qu'elle était au sommet de sa carrière a impressionné tout le monde en décrochant son diplôme en gestion et administration de la santé, annonçant dans la foulée qu’elle allait ouvrir un établissement pour personnes âgées dépendantes.

Megan Thee Stallion, rappeuse, philanthrope et diplômée, casse tous les codes, et sa réussite sonne comme un appel à combattre les préjugés, les idées reçues, ceux qui concerne les jeunes, les femmes, le rap, et tout le reste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.