Elle se met au sport à 71 ans et devient influenceuse fitness à 75 : la Canadienne Joan MacDonald inspire des millions d’internautes

écouter (2min)

Il y a cinq ans, cette Canadienne accumulait une demi-douzaine de problèmes de santé et multipliait les prises de médicaments. Mais sur les conseils de sa fille, elle s’est mise au sport, avec une assiduité tellement efficace qu’elle donne aujourd’hui ses conseils à d’autres seniors.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Joan McDonald montre ses muscles sur son compte Instagram, @trainwithjoan. (CAPTURE D'ÉCRAN)

C’est peu dire qu’elle revient de loin. Si aujourd’hui elle est un modèle de forme physique pour ses 1,5 million d’abonnés, il y a cinq ans, son médecin lui a tout simplement dit qu’elle arrivait à un point de rupture. C’était en 2017, Joan MacDonald avait 71 ans et une montagne de problèmes de santé : hypertension artérielle chronique, insuffisance rénale, cholestérol, obésité et épuisement généralisé. Le tout géré à coup de médicaments et pilules diverses, un cocktail qu’elle prenait depuis des décennies. "Tout ma vie je m’étais occupée de mes enfants, mon époux, mon travail, dit-elle à la chaîne ABC, je me suis oubliée moi-même, et pour rien au monde je ne voudrais retourner à cet état antérieur."

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Joan MacDonald (@trainwithjoan)

Comment change-t-on complétement d’hygiène de vie du jour au lendemain ? Elle explique que, dans son cas, ça a été un déclic personnel, quand son médecin a doublé sa dose de médicaments : "Là, dit-elle, j’ai vraiment touché le fond, j’étais fatiguée d’être fatiguée et déprimée en permanence, et c’est ma fille qui m’a tendu la main". Sa fille, ça tombe bien, est prof de fitness, c’est elle qui lui a dit "c’est maintenant ou jamais". Alors Joan MacDonald s’est lancée.

Elle a commencé par manger trois repas par jour, au lieu de grignoter toutes les heures. Elle a fait ses premiers étirements, premiers exercices, premiers abdos, premières pompes. Elle a perdu 25 kilos, pris du muscle, mais surtout elle s’est sentie bien : au fil des mois le cholestérol a baissé, son hypertension disparu, tout comme ses problèmes rénaux et son épuisement chronique. Elle a donc arrêté les médicaments, et les photos de sa transformation sont impressionnantes.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Joan MacDonald (@trainwithjoan)

À 75 ans, Joan MacDonald n’a jamais été aussi en forme de toute sa vie, et elle a décidé de transmettre son savoir, ses conseils à d’autres seniors avec des vidéos débordantes de sourire sur Instagram. Ses abonnés peuvent la voir en train de soulever des altères de 40 kilos, faire des démonstrations d’étirements pour débutants ou encore danser sur les Bee Gee’s. Une renaissance qui impressionne bien au-delà du Canada puisqu’on la retrouve interviewée dans la presse indienne, brésilienne, ou encore italienne, des jouraux auxquels elle dit toujours la même chose : "Il n’y a rien de magique, c’est juste du travail, mais du travail gratifiant qui fait qu’on se sent vivre, et franchement il n’y a que ça qui compte."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.