Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : en Australie, trois adolescents surprennent en révélant être les créateurs d’un des sites les plus consultés sur l’épidémie

Ils ont lancé en mai leur site CovidBaseAU, le Covid Tracker version australienne, dans l’anonymat le plus total. La semaine dernière, ils ont révélé leur identité et surtout leur âge dans un post Twitter, récoltant des dizaines de milliers de likes et de félicitations.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Jack, Wesley et Darcy sur le compte Covid Base Australie sur Twitter. (CAPTURE D'ECRAN TWITTER)

Ils sont passés du statut de parfaits inconnus à celui de stars nationales, en révélant que les petits génies qui dirigent l’un des sites les plus consultés du moment, CovidBase Australie, ce sont eux : Jack, 15 ans, Wesley, 14 ans et Darcy, 15 ans. Trois amis qui sur Twitter ont donc publié le message suivant : "BOOM ! Les 12-15 ans peuvent désormais être vaccinés, nous venons donc de recevoir tous les trois notre première dose de vaccin Moderna, et on a pensé que c’était le bon moment pour vous dire qui nous sommes." Juste en-dessous, une photo du trio, chacun relevant la manche de son t-shirt pour montrer le petit pansement post-injection, et brandir leur carte de vaccination.

En quelques heures, ils ont récolté des dizaines de milliers de likes, mais surtout énormément de commentaires surpris, incrédules, interloqués de voir qu’une bande d’adolescents est plus efficace pour compiler des données claires sur l’épidémie que le ministère de la Santé australien. D’ailleurs, c’est précisément ce manque d’information qui les a incités à lancer leur site. "Au début, on regardait le nombre d’entrées à l’hôpital ou de contaminations un peu par jeu, explique Jack à la BBC, et puis on s’est rendu compte qu’il n’y avait pas d’historique, que les informations étaient publiées par le gouvernement au jour le jour, mais que l’évolution n’était pas visible." Confinés chacun dans leur chambre à Melbourne, ils ont tout noté, tout entré dans leurs ordinateurs, jour par jour : nombre de cas positifs, d’admissions à l’hôpital, de personnes en réanimation, de morts, de vaccinés, et ils en ont fait des tableaux, des courbes, un site complet. Juste pour s’amuser donc.

Faire fonctionner le site aussi longtemps que l'épidémie sera là

C’était en mai dernier. Entre temps, l’Australie a connu cet été une reprise épidémique, et avec elle un intérêt accru de la population pour les statistiques. D’où le succès de leur site qu’ils comptent bien alimenter encore longtemps : "Je ne pense pas que le Covid-19 va disparaître de sitôt, explique Wesley, donc on va continuer ce travail, pour au moins un an, deux peut-être, tant qu’il le faudra." Tout ça en parallèle de leurs études et bénévolement. D’où la vague de félicitations qu’ils ont reçue. Des ados qui restent modestes, et qui précisent que leur "vraie fierté", c’est d’être enfin comptabilisés sur leur propre site dans la courbe des vaccinés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.