Après une erreur d’envoi de texto, une Américaine invite un inconnu à fêter Thanksgiving, leur amitié émeut Twitter depuis six ans

écouter (2min)

L’histoire avait ému les réseaux sociaux en 2016, et depuis, Wanda et Jamal, au départ totalement inconnus l’un pour l’autre, se sont retrouvés chaque année pour célébrer Thanksgiving, devenant un modèle d’ouverture. En 2021, leur amitié fait de nouveau la Une. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Photos de plusieurs fêtes du Thanksgiving avec Jamal Hinton et Wanda Dench sur le compte Twitter de Jamal Hinton. (CAPTURE D'ÉCRAN)

Jeudi 25 novembre, les Américains fêteront Thanksgiving, la fête du don, du partage. Et en attendant, une histoire retient l’attention de tous les médias et des réseaux sociaux, celle de l’amitié entre une grand-mère et celui qu’elle accueille à sa table chaque année depuis six ans. Une amitié improbable, totalement fortuite qui commence en 2016.

À ce moment-là, comme tous les ans au mois de novembre, Wanda Dench, 64 ans, envoie des invitations à ses proches pour célébrer Thanksgiving chez elle, à Mesa (Arizona). Dans la liste, son petit-fils de 24 ans, qu’elle contacte par texto : "La fête commencera à 15h, écrit-elle, dis-moi si tu viens !" Réponse immédiate, qui n’est ni un "oui ", ni un "non" mais  "Qui êtes-vous ?", "Eh bien ta grand-mère !" réplique-t-elle, photo à l’appui, où l’on découvre une dame blonde, à la peau blanche et tout sourire, ce à quoi Jamal Hinton, 17 ans, répond avec son portrait, celui d’un adolescent à la peau noire, casquette vissée sur la tête et l’air désolé. "Vous n’êtes clairement pas ma grand-mère, sourit-il, mais… est ce que je peux quand même venir ?" Et Wanda Dench de lui répondre qu’il est le bienvenu, "parce que c’est ce que font les grands-mères, accueillir et nourrir tout le monde".

Quelques jours plus tard, Wanda reçoit donc chez elle Jamal, et le courant passe tout de suite. "C’est une femme adorable, dit-il au magazine People, elle est la preuve vivante qu’il y a encore de bonnes personnes en ce bas monde." Wanda, elle, accroche tout de suite avec ce garçon "drôle et adorable". C’était en 2016, et puis en 2017, elle l’a de nouveau invité, pareil en 2018. En 2019, Jamal est venu avec sa petite amie. En 2020, le mari de Wanda a été emporté par le Covid, alors ils ont fêté Thanksgiving pour lui rendre hommage. Et si l’on parle d’eux aujourd’hui, c’est parce que pour la sixième année consécutive, Wanda a invité Jamal.

Il a posté une photo de l’invitation sur Twitter et récolté plus d’1,2 million de "j’aime" et surtout des milliers de commentaires, des messages d’anonymes disant leur joie de voir la belle histoire se poursuivre une année de plus, apportant avec elle un peu de foi en l’humanité. "Pourtant, il n’y a rien d’exceptionnel, confie Wanda, c’est juste que pour moi, personne n’est étranger, et que la famille, ça n’est pas juste le lien du sang. Ce sont les gens avec qui vous voulez être."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.