L'éphéméride, France info

10 décembre 1964, Martin Luther King reçoit le prix Nobel de la Paix

Il y a 50 ans le leader afro-américain recevait le prestigieux prix Nobel de la Paix pour saluer son engagement non-violent contre la ségrégation raciale.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Martin Luther King en Norvège pour la remise du Nobel de la Paix © Sipa Press)

 

Ce 10 décembre 1964, Martin Luther King est à Oslo, en Norvège, pour recevoir le prix Nobel de la Paix. A 35 ans, le pasteur baptiste est le plus jeune lauréat du prestigieux prix. L’académie du Nobel a voulu récompenser le leader afro-américain pour son combat non violent contre la ségrégation raciale aux États-Unis. 

Un an auparavant, Martin Luther King avait prononcé son célèbre discours, “I have a dream”, devant 25.000 personnes. Un point d’orgue à la mobilisation en faveur des droits civiques, mobilisation qui portera ses fruits avec la promulgation, en 1964 et 1965, des lois ("Civil Rights Act" et "Voting Rights Act") qui donnent à tous les américains les mêmes droits, quelle que soit la couleur de leur peau.

Mais quatre ans après son prix Nobel, en 1968, l’infatigable militant désormais engagé contre la pauvreté et la guerre au Vietnam, sera assassiné par un homme présenté comme un ségrégationniste blanc. Sur la tombe de Martin Luther King, à Atlanta, on peut toujours lire cette inscription: “Merci Dieu tout puissant, je suis enfin libre”.

(Martin Luther King en Norvège pour la remise du Nobel de la Paix © Sipa Press)