"Sentinelles", ou l'impasse de la force Barkhane au Mali

écouter (3min)

Deux ans avant le retrait de la force Barkhane au Mali, Frédéric Krivine, l'auteur de "Un Village français" et Thibault Valetoux écrivaient cette plongée réaliste et passionnante dans cette armée de jeunes soldats idéalistes face à la réalité du terrain. La série sort mardi 5 avril sur la plateforme OCS.

Article rédigé par
Laurent Valière - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Deux soldats français de la force Barkahne au Mali incarnés par Pauline Parigot et Louis Peres (tetra media Ocs)

Mali, il y a deux ans. Des militaires français de la force Barkhane envoyés par le gouvernement de François Hollande pour lutter contre le djihadisme et traquer les terroristes. Ils sont sous la houlette d’une femme lieutenant. Mais une bavure dramatique ravive les tensions au sein de la population.   

C’est le propos de Sentinelles, la nouvelle série de Frédéric Krivine, l’auteur de Un village Français, et imaginée par Thibault Valetoux. sept épisodes disponibles à partir de mardi sur la plateforme OCS. Pour Frédéric Krivine, ce n’est pas une série de guerre. “C'est une série sur la guerre. La promesse de la série, ce n’est pas de voir des gens se battre et risquer de mourir. C'est d’expliquer pourquoi une communauté de gens plutôt généreux se trouvent dans une situation où ils ne peuvent pas accomplir leurs objectifs. Et on a trouvé cette espèce de paradoxe qui a mené à ce que nous avons fabriqué : comment est-ce que ces soldats venus pour faire le bien, car la plupart sont des humanistes, arrivent à faire quelque chose qui ne sert à rien. “  

La série est réalisée par Jean Philippe Amar, déjà à l’œuvre dans Un village français. Sentinelles est une série politique, mais aussi de beaux portraits de la jeunesse française sous les drapeaux. Birane Ba de la Comédie Française incarne le sous-officier Martial Mendy, malmené par l’officier Julien Ravalet, incarné par la révélation de l’année dans Germinal, Louis Peres.

Louis Peres se souvient du tournage sous une chaleur caniculaire au Maroc :  “D'abord on est parti dans une caserne. On est allés en immersion totale avec les soldats, on a pu s’imprégner de leur expérience, de leur ressenti. Ensuite on apprend à manier les armes, à tirer à marcher parce que la posture du soldat est très différente de ce qu’on a dans l’imaginaire. Dans les films américains, on voit ces types qui courent partout, ça explose. Mais en fait ce n’est pas la réalité. Ce sont des gens qui passent beaucoup de temps à attendre, qui sont sans cesse sur le qui-vive mais qui doivent être relâchés pour essayer de faire le moins de bavure possible. Ce sont des soldats, mais ce sont avant tout des gens. On a axé la série là-dessus, sur ce qu’il y avait sous l’uniforme”.    

Sentinelles, une série écrite il y a deux ans. Depuis, l’état français a décidé de retirer cette force d’intervention du Mali. Une série réaliste, politique, à découvrir sur la plateforme OCS à partir de mardi.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.