L'empire des séries. Sept grandes séries historiques : "Vikings", un choc des cultures fulgurant

écouter (3min)

Chaque jour cet été, on refait la généalogie des séries. Cette semaine, on explore les grandes séries historiques à gros budget. Après les "Tudors" et "Borgia", l'auteur Michael Hirst donne vie, dans une série palpitante, à ces guerriers partis explorer l'Ouest. 

Article rédigé par
Laurent Valière - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'acteur Patrick Smith dans la série "Vikings" - saison  6. (History Channel)

Des fjords, des vallées, des plans d’eau bleue dans la montagne verte, des villages d’apparence médiévale sous la neige avec leurs chaumières, des drakkars noirs ornés à leur proue d’une statue, des vikings ultra violents armés jusqu’aux dents... Il y a une bonne raison pour laquelle Vikings s’est hissé dans le top des téléchargements illégaux. La série, dont l'intrigue se situe en Scandinavie à la fin du VIIIe siècle, est tout ce qu’on peut espérer d’un bon film d’action. Un rythme enlevé, des batailles violentes et réalistes, des conflits politiques, des contrées lointaines, du sexe en pagaille et des personnages forts, braves et avantageux.

On est dans un village norvégien. Le seigneur incarné par Gabriel Byrne se contente chaque année d’envoyer ses bateaux vers l’Est. Un fermier, Ragnar Lothborg, guerrier et navigateur, marié, père de deux enfants, s’y refuse. Il veut découvrir l’Ouest et se fait construire un drakkar léger et rapide capable d’affronter les pires tempêtes. Le personnage est inspiré de l’histoire vraie d’un guerrier persuadé qu’il existait de nouvelles villes à piller. La série le suit dans cette épopée, sa découverte de contrées comme l’Angleterre et l’Amérique du Nord, face aussi à des ennemis de l’intérieur.

Signée Michael Hirst, qui avait déjà adapté en fiction sexy l’histoire des Tudors et des Borgias, la série n’est pas que batailles et super héros. Elle surprend par ses morts inattendues et raconte en filigrane le choc des cultures et des religions face au catholicisme des contrées abordées, les croyances de ces vikings, par exemple en un paradis où les guerriers morts au combat pourraient apporter leurs richesses amassées sur Terre, les luttes géopolitiques. Elle montre des femmes guerrières et une société viking pas si barbare et plutôt démocratique. Une série enfin sexy avec ses combattants aux muscles saillants, ses batailles chorégraphiées, ses jolies filles et le charisme de son acteur principal : Travis Fimmel. Une reconstitution criante de vérité, tant au niveau des costumes, des armes que des coiffures. Une série charnelle dont les six saisons sont entièrement disponibles à la fois sur Salto, Netflix et sur Prime Video.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.