L'empire des séries. Marina Hands raconte le tournage de "Hors Saison", une série à voir à la rentrée sur France 3

écouter (3min)

Chaque jour cet été, on entre dans les coulisses des séries. Mardi 16 août, parole aux comédiens, avec Marina Hands, qui sera l’héroine de "Hors Saison" à la rentrée sur France 3. 

Article rédigé par
Laurent Valière - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Marina Hands, de la Comédie Française au festival Series Mania à Lille (Nord), le 21 mars 2022 pour la série "Hors Saison". (Sylvain Lefevre / Getty Images)

Elle sait de qui tenir. Marina Hands, la fille de Ludmila Mikaël, grande comédienne de la Comédie-Française, a désormais réintégrée la troupe de théâtre, mais elle continue aussi de tourner des séries qu’elle choisit avec soin.

Après Mytho pour Arte, où elle incarnait une mère au foyer dans une banlieue qui s’inventait un cancer pour tenter d’exister, elle endosse le rôle d’une policière dans Hors saison, un polar qui sera diffusé à la rentrée sur France 3.

Elle forme un duo décalé avec Sofiane, le rappeur devenu acteur, qui incarne un policier typiquement franchouillard. Elle, c’est plutôt la policière suisse et effacée, avec des secrets. "J'avais très envie de plonger dans une tragédie. Ça faisait longtemps que je n'avais pas fait ça. Et aussi de m'approcher du genre du polar : c'est à dire vraiment de faire une série noire pour explorer les aspects comme ça, ancestraux, intemporels, de la tragédie humaine", déclare Marina Hands.

"Une immersion plus intense"

Quelle différence entre tourner une série et faire du cinéma ? "Déjà, vous travaillez vraiment, très vite. Il faut avoir une rapidité d'exécution puisqu'on tourne beaucoup, beaucoup de séquences par jour, tout dans le désordre. Il n'y a pas beaucoup de confort là-dedans. Et la série, plus que tout, je dirais même c'est vraiment un travail d'équipe. Ce sont des mois et des mois de tournage, c'est une immersion qui est plus intense. On finit par devenir une troupe" assure la comédienne à franceinfo. 

Marina Hands connaît bien le format : elle est consommatrice de séries. "C'est un format qui m'accompagne très, très bien dans ma vie. J'aime énormément être nourrie de fictions dans mon quotidien. Je ne lis pas beaucoup et j'ai l'impression que ça l'a remplacé. J'ai des amis qui lisent énormément, qui ont toujours leurs bouquins avec eux... et moi, je suis toujours un peu en cours d'une série, toujours en train de regarder un épisode de quelque chose à des moments de la vie. Ca peut être en mangeant, n'importe quand dans le métro. Ce sont des fictions, une sorte de bulle de réflexion, de méditation. Mais j'aime bien le côté non-événement, justement, de regarder une série. C'est ce que j'aime et je suis très heureuse d'y participer", glisse-t-elle enfin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.