L'empire des séries, France info

L'empire des séries. Lady Di contre Margaret Thatcher dans la saison 4 de "The Crown"

La 4e saison de la remarquable série "The Crown" plonge dans les années Thatcher et le mariage raté entre le Prince de Galles et Lady Di. Pendant ce temps, la Reine se fait de plus en plus glaçante. Une saison toujours au sommet dans la reconstitution, la narration et le jeu d'acteurs. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Emma Corrin et Josh O Connor incarnent Lady Diana Spencer et le Prince Charles.
Emma Corrin et Josh O Connor incarnent Lady Diana Spencer et le Prince Charles. (DES WILLIE)

Un conte de fée, c’est le titre ironique du 3e épisode de cette nouvelle saison de The Crown : on découvre l’envers du décor du mariage de Lady Di et du Prince Charles. L’épisode reconstitue les leçons que cette puéricultrice proche du peuple reçoit au Palais pour tenir son rang. Un dîner amer avant le mariage avec Camilla, la maîtresse du prince Charles. La colère de Lady Di contre la Reine qui ne daigne pas la recevoir. La 4e saison est disponible sur Netflix dès ce dimanche 15 novembre.

Une famille royale terrible

The Crown est l’une des meilleures séries du moment. Elle a le don de raconter avec intelligence et glamour les coulisses du pouvoir et de la famille royale. Cette quatrième saison se déroule dans les années 80 lorsque Margaret Thatcher est Premier ministre. Gillian Anderson, l’ex Scully de la série X Files, a la rigidité, le brushing de la dame de fer. Toujours flanquée de son mari, on la voit aveugle à l’apartheid, prête à lancer une guerre aux Malouines, intransigeante avec le peuple en grève ou avec ses vieux ministres qu’elle n’hésite pas à virer.  

Gillian Anderson (X-Files) méconnaissable dans la peau de Margaret Thatcher

Cette quatrième saison oppose la vision de la première ministre à celle de Lady Di qui aime s’afficher proche du peuple. Entre les deux : la Reine d’Angleterre toujours incarnée parfaitement par Olivia Colman est plus glaçante que jamais. Elle est certes sportive, excellente en équitation, elle est froide avec son mari, ses enfants, et place la vie publique au-dessus de tout.

Comme toujours, chaque épisode raconte un évènement historique ou une anecdote : l’assassinat par l’IRA en Irlande d’un Lord proche du Prince Charles, la disparition du fils de Margaret Thatcher lors d’un Paris-Dakar, ou l’intrusion d’un britannique dans la chambre de la Reine Elisabeth. Une saison au casting impeccable, riche dans ses décors et ses personnages. A déguster avec parcimonie, comme on tourne les pages d’un magazine en papier glacé.

Vient de paraître, à lire également : The Crown, le vrai du faux par Joffrey Ricome, Corentin Lamy et Pierre Trouve (Editions Gründ).

Emma Corrin et Josh O Connor incarnent Lady Diana Spencer et le Prince Charles.
Emma Corrin et Josh O Connor incarnent Lady Diana Spencer et le Prince Charles. (DES WILLIE)